đŸłïžâ€đŸŒˆ Coup de cƓur pour Cusco đŸłïžâ€đŸŒˆ

đŸłïžâ€đŸŒˆ Coup de cƓur pour Cusco đŸłïžâ€đŸŒˆ

Nous sommes entrĂ©s au PĂ©rou en passant la frontiĂšre depuis la Bolivie, juste au bord du lac Titicaca. Nous avons pris un bus de nuit allant de Copacabana en Bolivie Ă  Cusco au PĂ©rou. Le bus a fait un grand arrĂȘt dans la ville de Puno cĂŽtĂ© pĂ©ruvien au bord du Lac Titicaca. Les enfants dormaient dĂ©jĂ  et les gars de la compagnie ont voulu nous faire tous sortir du bus le temps de le nettoyer. Nous sommes descendus, nĂ©gociant d’y laisser les enfants puisqu’ils dormaient dĂ©jĂ . Il Ă©tait environ 21h et lĂ  nous n’avions plus le droit de monter dans le bus avant 22h… du grand n’importe quoi. Le bus Ă©tait lĂ  avec nos enfants dedans mais nous devions attendre dehors dans le froid ! Nous avons fini par monter quand mĂȘme et attendre qu’il reparte. Le bus s’est rempli et nous sommes repartis. Il y avait un couple devant nous qui avait dĂ©cidĂ© de regarder un film et d’en faire profiter tout le bus. On a fini par leur demander de mettre leurs Ă©couteurs … bref, le trajet ne commençait pas trĂšs bien. Nous avions peur d’avoir froid mais au bout d’une heure de route nous Ă©tions tous en train d’étouffer tellement il faisait chaud ( c’est si rare ! Mais lĂ  c’était vraiment trop!) et puis nous Ă©tions Ă  cĂŽtĂ© d’un couple avec un nouveau nĂ© qui, le malheureux, n’a pas pu s’empĂȘcher de pleurer une bonne partie du trajet. Bon, tout ça pour dire que nous n’avons pas bien dormi.

ArrivĂ©s Ă  5h30 Ă  Cusco nous avons pris un taxi et nous sommes allĂ©s sonner Ă  la porte de l’appartement rĂ©servĂ©. Nous avons Ă©tĂ© accueilli chaleureusement. Nous avons pu dĂ©poser nos affaires chez la propriĂ©taire et elle nous a conseillĂ© un endroit oĂč aller prendre le petit dĂ©jeuner et nous a dit de revenir une heure plus tard. Les locataires actuels allaient partir tĂŽt et l’appartement serait vite dispo. Nous avons marchĂ©, pas trĂšs frais, dans la ville jusqu’à atteindre un petit marchĂ© dans lequel nous avons dĂ©gustĂ© de dĂ©licieux jus pressĂ©s. Nous avons continuĂ© notre route jusqu’au marchĂ© San Pedro. Et lĂ  nous avons trouvĂ© le stand qui deviendra notre QG pour les prochains petits-dĂ©jeuners. La vendeuse « Anita » servait de dĂ©licieux chocolats chauds, d’énormes cafĂ©s au lait comme on les aime, et puis de petits sandwichs au nata. Le nata c’est la peau du lait ou plutĂŽt la crĂšme de lait. Marco m’avait tellement parlĂ© des tartines de crĂšme de lait que lui faisait sa mama. C’était tellement bon que nous y sommes retournĂ©s tous les matins. La petite dame nous reconnaissait et nous faisait une petite place mĂȘme quand elle Ă©tait dĂ©bordĂ©e.

IMG_9152
Notre QG au marché San Pedro

IMG_9151

IMG_9264
La nata

 

Nous avons dĂ©couvert notre petit appartement dans lequel nous prenions nos quartiers pour une bonne semaine. C’était trĂšs mignon, petit, mais avec du cachet. Nous logions au dessus des propriĂ©taires, trĂšs sympathiques, dans une petite cour fleurie. Nous Ă©tions Ă  10 minutes Ă  pied du marchĂ© San Pedro et Ă  20 min de la plaza de armas.

Il y avait des tonnes de choses Ă  voir Ă  Cusco et dans les alentours : entre la vieille ville, la vallĂ©e sacrĂ©e, la montagne aux 7 couleurs et le machu Picchu, il fallait bien organiser notre temps. Alors voilĂ  comment nous nous sommes organisĂ©s : nous avons prĂ©vu environ 15 jours Ă  Cusco dont 3 pour aller au Machu Picchu, 2 dans la vallĂ©e sacrĂ©e, 1 pour l’ascension de la montagne colorĂ©e et le reste pour profiter de la ville en fĂȘte.

Cet article parlera donc de Cusco, de la ville elle mĂȘme, d’autres articles viendront pour le reste de nos excursions.

88

19 02

En arrivant Ă  Cusco j’ai cru que nous arrivions en pleine gay pride đŸłïžâ€đŸŒˆ il y avait des drapeaux arc en ciel partout ! En fait ici ce drapeau symbolise le Tahuantinsuyo (empire inca). Il a Ă©tĂ© crĂ©Ă© en 1973 puis a Ă©tĂ© adoptĂ© officiellement en 1978 par le maire de la ville de Cusco. Dans le monde andin, la prĂ©sence de cette banniĂšre arc-en-ciel ne signale donc pas un Ă©tablissement gay friendly. Au mois de juin la ville de Cusco Ă©tait en fĂȘte. Il y avait tous les jours des dĂ©filĂ©s mais certains plus importants que d’autres notamment le Corpus Christi qui avait lieu le 20/06/2019 puis l’Inti Raymi, la fĂȘte du soleil, qui est Ă  l’origine, une cĂ©rĂ©monie religieuse Inca en l’honneur de l’Inti, le pĂšre soleil. L’Inti Raymi marque le solstice d’hiver dans les pays andins de l’hĂ©misphĂšre Sud et a lieu le 24 juin de chaque annĂ©e.

2905060403

Tous les jours il y avait des dĂ©filĂ©s de chars ou de danseurs en costume. C’est ainsi que le premier jour nous sommes tombĂ©s sur un dĂ©filĂ© des facultĂ©s de la ville. Elles avaient chacune des danses traditionnelles diffĂ©rentes. Le centre ville Ă©tait trĂšs animĂ© et nous nous arrĂȘtions tous les 5 mĂštres pour observer, regarder .. prendre le pouls de cette ville qui semblait si animĂ©e.

070912111413

La fĂȘte de Corpus Christi ou du Saint-Sacrement se cĂ©lĂšbre dans tout le pays, mais c’est Ă  Cuzco qu’elle est la plus remarquable. Des statues de saints et de vierges en provenance de diffĂ©rents quartiers arrivent en procession jusqu’Ă  la cathĂ©drale pour saluer le corps du Christ, reprĂ©sentĂ© par l’hostie consacrĂ©e gardĂ©e dans un magnifique ostensoir. C’est un vĂ©ritable chef-d’Ɠuvre d’art religieux latino-amĂ©ricain, qui se trouve habituellement dans la cathĂ©drale. AprĂšs une messe en plein air la plaza de armas s’est peu Ă  peu remplie de monde pour assister Ă  la procession des saints. Les saints prĂ©sentĂ©s Ă©taient sur des socles et devaient ĂȘtre portĂ©s par une dizaine d’hommes se relayant tous les 20 mĂštres environ. Lors de la marche ils effectuaient des pas de danse au son de groupes de musique. Chaque saint ou vierge Ă©tait accompagnĂ© d’un groupe de musique. C’était incroyable !!!! Une foule de plus en plus dense s’est amassĂ©e autour de la place au cours de la journĂ©e.

DCIM101GOPROGOPR4304.JPG

44464849475350556465757476

27
Magnifique ostensoir!

Il y avait aussi des vendeurs ambulants vendant …de TOUT. Certains louant des tabourets pour s’asseoir, des chips, des gelatinas, de l’artisanat…

243059

Le plat servi en ce jour spĂ©cial s’appelait : chiriuchu.. Ă  base de cochon d’Inde ! Oui c’est une spĂ©cialitĂ© ici. Sur une autre place Ă©taient installĂ©s des comedors servant tous la mĂȘme chose : le chiriuchu. Nous avions tous envie d’y goĂ»ter, surtout Marco trĂšs curieux de nouvelles dĂ©couvertes culinaires mais ça ne tombait pas au bon moment. De petits problĂšmes gastro intestinaux touchaient toute la famille, du coup nous n’avons pas osĂ©.

Il y avait un monde de fou dans les rues. C’était trĂšs impressionnant mais ouf! nous n’avons pas perdu les enfants …

57
Des cochons d’Inde

L’apogĂ©e de ce mois de fĂȘte Ă©tait le 24 juin pour l’Inti Raymi et nous Ă©tions restĂ© un jour de plus Ă  Cusco pour pouvoir y assister. Malheureusement en arrivant un peu trop tard sur la plaza de armas nous avons manquĂ© le dĂ©filĂ© inca. La veille au soir nous avions assistĂ© Ă  ce qui Ă©tait peut ĂȘtre la rĂ©pĂ©tition avec un dĂ©filĂ© d’hommes en tenue inca, trĂšs impressionnant, dansant notamment avec des torches enflammĂ©es.

A Cusco, il y a aussi le MusĂ©e d’art prĂ©colombien. Il est situĂ© sur les hauteurs de la plaza de armas et ce musĂ©e nous a Ă©normĂ©ment plu. Nous avions pris un audio guide en français. Les piĂšces prĂ©sentĂ©es sont admirables, beaucoup d’art prĂ© incas: cruches, carafes, ornements, bijoux en coquillages… Les piĂšces trĂšs anciennes sont extrĂȘmement bien conservĂ©es. C’est ici que nous avons une nouvelle fois compris que les incas Ă©taient un peuple qui s’était dĂ©veloppĂ© entre le 15Ăšme et le 16Ăšme siĂšcle uniquement. Avant eux de nombreux autres peuples avaient dĂ©veloppĂ© une culture et un art au PĂ©rou sur lesquels les incas se sont appuyĂ©s pour dĂ©velopper leur propre art ( peuples ChavĂ­n, ChimĂș, Nazca, Huari, Chanca….). Il y avait de nombreuses explications sur la symbolique animale : le serpent symbolisant le monde du dessous, les oiseaux celui du dessus et la pachamama (terre mĂšre) si importante aux pĂ©ruviens. On retrouvait ces animaux sur les objets prĂ©sentĂ©s dans le musĂ©e.

 

Nous avons fait des rencontres à Cusco: nous avons retrouvé la famille croisée dans le bus en allant au Lac Titicaca puis Tom et Audrey, un couple francilien avec qui nous avons partagé deux repas dont un trop bourratif au marché San Pedro mais également un couple de retraité de Béziers en vacances avec leur petit fils.

8991

Nous avons beaucoup marchĂ© dans les rues commerçantes que nous traversions pour rentrer chez nous. Les trottoirs Ă©taient pleins de victuailles ainsi nous avons surnommĂ© la rue des patates đŸ„”, la rue des chillimoyas (pomme anone), des đŸ„‘, les vendeuses de petits pains, de parts de gĂąteaux, de fromages frais… nous trouvions tout notre bonheur pour nous concocter de petits dĂźner ou des sandwichs.

IMG_9802

IMG_9826
rue des patates !

DCIM101GOPROGOPR4109.JPG58DCIM101GOPROGOPR4371.JPG

Nous avons testĂ© Ă  deux reprises les rĂŽtisseries, il y en a plein dans Cusco. C’est un concept qui nous a plu: on choisi une piĂšce plus ou moins grosse de poulet rĂŽti et on a accĂšs Ă  un buffet de salades. MĂȘme si le poulet est servi avec une grosse assiette de frites cela nous a permis de faire le plein de cruditĂ©s. Nous avons aussi testĂ© les caldos, ce sont des bouillons de viande avec souvent des lĂ©gumes au milieu et parfois du riz, caldo de pollo ou mĂȘme de cabeza pour Marco. Nous n’avons pas gouttĂ© les ceviches car selon notre hĂŽte le poisson arrivant Ă  Cusco serait congelĂ©, il nous a conseillĂ© d’en goĂ»ter Ă  Lima. Nous avons sirotĂ© de merveilleux cocktails Ă  base de Pisco et avons profitĂ© des jus de fruits frais de rue: oranges, sucre de canne.. toujours prĂ©parĂ©s devant nous.

01
Un bon caldo de pollo
IMG_9823
On a mĂȘme tentĂ© l’Inca Kola !!

 

Comme autre visite marquante il y a eu la visite du couvent Santo Domingo et Qorikancha. Le Temple du Soleil ou Qorikancha, littĂ©ralement, en quechua : « enceinte de l’or », reprĂ©sentait le lieu le plus sacrĂ© de l’empire des Incas. C’était un site incroyable oĂč les incas avaient construit leur centre cĂ©rĂ©moniel avec le temple du soleil, de la lune, temple arc en ciel.. Les murs d’enceinte Ă©taient recouverts d’or. Nous avons Ă©tĂ© impressionnĂ©s encore une fois par l’empilement des pierres formant les murs. Elles sont toutes de tailles diffĂ©rentes mais posĂ©es les unes sur les autres comme un puzzle. À l’arrivĂ©e des espagnols ceux ci ont dĂ©truit une partie des temples et construit avec les pierres une Ă©glise et un couvent: le couvent Santo Domingo. De l’extĂ©rieur on aperçoit bien la diffĂ©rence de construction entre la base inca et le haut construit par les espagnols. A l’intĂ©rieur du couvent on peut observer les restes de plusieurs temples, la forme trapĂ©zoĂŻdale des fenĂȘtres ou des portes tĂ©moignant de l’art inca. Il y a Ă©galement un joli cloĂźtre mais aussi un jardin extĂ©rieur avec des terrasses.

94
La base Inca et le haut Espagnol
98
L’art de l’assemblage des pierres

95

96

99100103104102101105

79
Qorikancha

Plus que tout à Cusco nous avons aimé nous promener dans les rues sans but, découvrir de magnifiques murs inca, toujours ces grosses pierres taillées comme de gros morceaux de puzzle et notamment la pierre aux 12 angles!

1061079080

93
La pierre aux 12 angles

87

81
Traditionnel envoi de cartes postales
109
Roi Inca Pachacutec, Plaza de armas

Bref vous l’aurez compris c’est une ville que nous avons Ă©normĂ©ment aimĂ©. La fin du voyage arrivant c’est un des seuls pays oĂč nous avons vraiment achetĂ© de l’artisanat: chapeaux, pulls, bijoux ..

 

En plus de la fĂȘte de Cusco du mois de juin nous Ă©tions au PĂ©rou pendant la copa America et au fur et Ă  mesure des matchs ( gagnĂ©s par la sĂ©lection pĂ©ruvienne) nous avons pu assister Ă  un engouement de tous les pĂ©ruviens pour leur Ă©quipe.

AprĂšs Cusco, sa vallĂ©e sacrĂ©e, le Machu Picchu et un tour en zone amazonienne (il y aura des articles pour tout ça) nous avons pris la direction de la ville d’Arequipa. Nous avons quittĂ© Cusco en fĂȘte car les pĂ©ruviens avaient gagnĂ© la demi finale de la copa America contre le Chili. Ils seront en finale et cela n’était pas arrivĂ© depuis plus de 40 ans. A l’heure oĂč j’écrivais ces lignes je ne savais pas encore le rĂ©sultat final.

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s