Mama Africa

Nous arrivons à la fin du périple sud africain. Nous avons traversé le pays égrenant les kilomètres. Au total nous aurons fait plus de 5000 km sur des routes en très bon état. Les heures passées en voiture ont été absorbées par la vision de paysages grandioses. Nous avons été surpris par la propreté du pays (quand on compare à la saleté de Paris…) l’organisation des parcs nationaux, les possibilités multiples de randonnées bien balisées, les magnifiques aires de pique nique… Ceci n’était que notre vision de touriste passant trois semaines dans le pays mais c’était notre ressenti. Bien évidemment nous avons été marqué par la présence des bidonvilles aux abords de Johannesburg et du Cap. Des tas de petites maisons ont été construites pour les remplacer peu à peu mais des quartiers de baraques en tôles sont encore bien présents. Nous avons toujours été très agréablement accueillis par qui que ce soit. Les sud africains sont très cordiaux, souriants nous accueillants toujours d’un « comment allez vous? ». Malgré la probable insécurité réelle du pays, lue dans les guides, nous ne nous sommes jamais sentis inquiétés, embêtés ni sur-sollicités en tant que touristes. Nous avons eu peu de vrais contacts avec la population locale et même les différents hôtes chez qui nous dormions étaient peu loquaces. Nous avons été surpris par une charmante dame chez qui nous dormions et à qui nous avions un peu parlé de notre voyage qui a fini l’entretien nous laissant perplexe en nous disant que l’Afrique du Sud était « a very very dangerous country ».. sur ce bonne nuit et à demain !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nous avons fait une très belle rencontre, celle de Brent, Sud africain, marié à une française. Nous avons eu son contact grâce à Elisabeth une amie de Marco qui lui avait très vivement recommandé d’aller les rencontrer. Ils ont monté une académie de cirque au Cap où ils vivent depuis de nombreuses années. Laurence la femme de Brent n’était pas là mais nous avons rencontrés Brent à la zip zap académie. C’est une école de cirque qu’il a monté il y a de nombreuses années, la première au Cap, et qui accueille des enfants venant de milieux défavorisés notamment des bidonvilles. Il nous a fait visiter l’école qui est très belle. Les locaux sont neufs. Les enfants ont même pu s’essayer au trampoline, trapèze et jonglage. Il nous a proposé de revenir l’après midi au chapiteau pour voir une répétition de leur prochain spectacle prévu en france au mois de septembre. Nous y sommes donc retournés l’après midi et les enfants étaient fascinés.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nous lui avions dit que nous aimions nager et il nous a proposé de l’accompagner le lendemain dans son rituel quotidien. Il habite en bordure de mer et va nager tous les matins dans l’océan avec ses chiens. Nous y sommes donc allés avec eux. L’hiver est la meilleure période pour nager nous a t il dit. C’est la période où l’eau est la plus chaude! Environ 15-17 degrés!! L’été, des courants remontent de l’Antarctique et l’eau serait beaucoup plus froide !! Il ne faisait pas très chaud mais heureusement nous avons eu un peu de soleil pour nous réchauffer et nous nous sommes tous baignés dans les vagues !! C’était vivifiant !! On est ensuite allé se réchauffer chez lui avec un bon petit déjeuner et il nous a raconté pleins d’histoires passionnantes sur son cirque.

Donc pour répondre à la question de l’article précédent : Oui Cap de se baigner en hiver dans l’océan Atlantique!

 

Voici l’heure du bilan de ce premier pays et nous avons fait avec les enfants une liste de ce que nous avons aimé et moins aimé en Afrique du Sud :

Aimé :

Le parc Kruger à l’unanimité. On a adoré voir pleins d’animaux sauvages

Les paysages grandioses en Road trip

Les couchers de soleil

Les aires de pique-nique et les parcs nationaux où tout est très propre et bien organisé dans des endroits fabuleux

Le calme et la grandeur des plages

La rencontre avec Brent

Les matelas chauffants bien utiles en hiver

Les randonnées

Se baigner dans la mer

L’appartement du Cap

 

Moins aimé :

– Les singes en Afrique du Sud ( vervet ). Malheureusement omniprésents sur beaucoup d’aires de pique nique et comme Emilio a eu une mauvaise expérience d’arrachage de pomme on les a fuit pendant tout le voyage

le jus d’orange : assez sacré pour accompagner nos petit dej et nous n’avons pas réussi à en trouver du pur jus d’orange. Il était toujours mélangé avec du jus de pomme ou de raisin. On a compensé avec les oranges très bonnes en cette saison.

Le sentiment d’insécurité écrit dans les guides non retrouvé sur place mais qui nous faisait être toujours sur le qui vive.

 

La suite de nos aventures en Namibie 🇳🇦 !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s