Etosha

Le Parc Etosha :

Situé au Nord de la Namibie, nous sommes entrés au sud du parc pour dormir dans le camp Okaukuejo. Le camping du camp était très sommaire. Les emplacements serrés les uns à côté des autres, pas d’arbre pour avoir de l’ombre et il faisait 35 degrés quand nous sommes arrivés. Nous avons garé la voiture à notre emplacement et nous sommes allés découvrir le point d’eau qui est face au camp. C’est pour cela que nous avions choisi d’y dormir car l’accès au point d’eau s’y fait de jour comme de nuit à pied et est très réputé pour les animaux que l’on peut y voir. Nous n’avons pas été déçu. Nous nous sommes installés sur un banc et avons observé. Les animaux se succédaient avec un ordre que nous n’avons pas compris. On voit successivement arriver un troupeau de zèbres, de gnous, de springbox.. on a l’impression que certains attendent que les autres aient fini pour accéder au point d’eau. Les éléphants ne respectent pas cette attente. Ils semblent régner sans crainte des prédateurs. Ils arrivent souvent en troupeau, s’abreuvent, se rafraîchissent en s’aspergeant d’eau avec leurs trompes puis repartent. Leur arrivée fait fuir les autres troupeaux qui reviennent peu à peu après. Les girafes arrivent aussi tranquillement. On dirait qu’elles vont boire les unes après les autres, elles sont très méfiantes. Il faut dire que cela n’est pas facile pour elles de se pencher pour boire. Elles doivent écarter les deux jambes de devant pour pouvoir se pencher ce qui les rend vulnérables. Ce point d’eau était formidable nous y avons vu aussi des rhinocéros noirs mais pas de félins.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois les enfants couchés dans leur tente nous sommes retournés voir le point d’eau éclairé de nuit et le spectacle de plusieurs rhinocéros et girafes était grandiose. Nous avons commencé à entendre des rugissements très forts qui semblaient tout proches mais nous n’arrivions pas à connaître l’origine de ces bruits. Marco est retourné à la tente pour voir si les enfants dormaient bien et n’étaient pas trop inquiets des rugissements. Tout allait bien pour eux. Puis j’ai vu revenir Marco en courant me disant : « viens voir il y a 5 ou 6 lionnes en train de chasser juste à côté de notre camp ». Je l’ai suivi un peu inquiète. Il m’a raconté être allé voir du côté des rugissements (en restant à l’intérieur du parc bien sûr) et a retrouvé un petit groupe de personne qui éclairait avec une puissante lampe torche une scène flippante: 5 ou 6 lionnes avançaient en ligne en rugissant… après il est venu me chercher et puis quand nous avons essayé de revenir voir la scène plusieurs gardiens du parc nous interdisaient l’accès vers cette zone du campement. … Nous avons entendu des rugissements toute une partie de la nuit ! Impressionnant ! On se sent vulnérable …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Coucher de soleil au point d’eau d’Okaukuejo

 

Le lendemain matin nous sommes retournés autour du point d’eau et nous aurions pu y rester toute la journée si nous ne devions pas dormir dans un autre camp le soir. C’était passionnant de voir les zèbres, oryx, koudous…y venir tour à tour. Nous avons dormi le deuxième soir dans le camp Halali. Il y avait aussi un point d’eau mais nous y avons vu moins d’animaux (c’est qu’on devient exigeant!). On a de nouveau fait notre petite balade à pied au point d’eau une fois les enfants couchés et là il y avait 4 rhinocéros noirs. Selon notre interprétation une femelle avec son enfant et deux mâles. Les mâles essayaient tour à tour de s’approcher de la femelle qui les repoussait avec des menaces et rugissements mais ils revenaient à la charge à plusieurs reprises. Finalement à force de rugissements elle a réussi à échapper à leurs assauts ! C’est étrange de se voir avec d’autres touristes tous très silencieux (aucun bruit n’est toléré dans ces zones d’observation..) comme si nous étions au spectacle … je me suis sentie privilégiée.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le troisième soir nous dormions dans le camp le plus à l’est (Namutoni). Lors du trajet nous nous sommes arrêtés dans différents points d’eau. Certains à sec d’autres riches en scènes animalières. Le dernier point d’eau avant d’aller au camp a été l’apothéose de la journée. Il y avait, outre pleins de springbox, oryx et zèbres, un rhinocéros noir qui semblait dicter sa loi et un peu en arrière deux majestueux lions qui se reposaient. Le rhinocéros, pas content, faisait le tour du point d’eau en faisant fuir les différents troupeaux mais il allait aussi embêter les lions ( pour notre plus grand plaisir). Il ne semblait pas supporter de les voir là et tentait de les déloger. A notre grande surprise les lions semblaient craintifs du rhinocéros et se levaient pour aller s’assoir quelques mètres plus loin. Et cela plusieurs fois de suite. Quel spectacle ! Jusqu’à ce qu’arrivent deux rhinocéros blancs et un bébé. Nous avons donc bien pu voir les différences entre les deux types de rhinocéros. Les rhinocéros blancs sont plus gros (c’est ceux que nous avions vu au Kruger) avec une tête proche du sol et des cornes moins pointues. Eh bien le rhinocéros blanc à coup de cornes et de rugissements a calmé le rhinocéros noir d’un coup ! Malgré sa taille inférieure le rhinocéros noir a tenu bon ! Chacun a trouvé sa place autour du point d’eau mais les rapports de force étaient annoncés !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7 commentaires

  1. Parfait cette lecture pour embellir mon trajet en RER B ce matin. Il rugit très fort lui aussi (le RER) et je te parle pas des passagers 😉
    Ça a l’air sympa ce voyage. Je suis contente pour vous.
    Chez nous tout va bien la rentrée se met en place; Bcp de boulot, le parquet de la maison a survécu à la soirée déguisée pour les 40 ans de Ju !
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s