Des îles et des cascades :

Les 4000 îles 🌴 et le plateau des Bolovens : Des îles et des cascades

Les 4000 îles, c’est dans cet endroit au nom mystérieux que nous avons débuté notre découverte du Laos. Ce nom me fascinait et je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. C’est un endroit au sud du Laos aussi appelé Si Phan Don où le Mékong s’étend, se ramifie en formant de très nombreux îlots petits et grands. Le bus nous a déposé en bordure du fleuve et nous avons pris un petit bateau avec toutes nos affaires pour atteindre l’une des 4000 îles. Les deux principales îles habitées sont Don Det et Don Khong. Nous avons beaucoup apprécié ce petit trajet en barque car le soleil couchant donnait des tonalités incroyables sur le Mékong et les îles.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arrivés sur l’île de Don Det nous avons cherché un hébergement. Nous avions en tête un hôtel que nous n’avons pas trouvé du fait de notre difficulté à nous orienter sur l’île de nuit. Nous avons trouvé une chambre avec climatisation pour 15€ qui a fait l’affaire pour une nuit. Après nous être installés nous sommes allés faire un petit tour du village et nous sommes tombés sur l’hôtel que nous cherchions : le Golden Hôtel de Don Det. Nous avons donc réservé une chambre pour le lendemain. Cet hôtel nous avait été conseillé par nos amis tourdumondistes les Rougier. Si je vous en parle ici avec détail c’est que ce fut un vrai coup de cœur. Un super rapport qualité prix, une belle chambre très confortable avec petit-déjeuner gargantuesque inclus et une grande piscine avec vue sur le Mékong pour voir de magnifiques couchers de soleil; tout ça pour 25000 kip soit 25€.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le site des 4000 îles est réputé pour … ne rien faire. Après une journée pause à la piscine face au Mékong pour le deuxième jour nous avons loué des vélos et sommes allés découvrir les îles. Nous avons découvert de jolies cascades ou plutôt des rapides. Nous avons pu nous baigner dans le Mékong à plusieurs niveaux de la ballade et il fallait faire très attention au courant. Nous avons beaucoup aimé nous balader dans la campagne. Les rizières étaient cramées par le soleil et n’avaient pas du tout la couleur verte vue en Birmanie, la saisonnalité était différente et cela donnait une autre vision de la campagne. L’île de Don Det est réputée pour les backpakeurs fêtards mais à part un bar un peu animé nous n’avons pas du tout été gêné par le bruit. Nous avons aimé cette tranquille étape. Nous avons même prolongé d’une nuit. Nous y avons rencontré beaucoup de français pour la plupart en voyage au long cours autour du monde. Ce fut bien sympathique d’échanger avec eux.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Après les 4000 îles nous avons remonté le Mékong jusqu’à la ville de Paksé. C’est une ville arrêt qui a deux intérêts: préparer le parcours de la boucle des Bolovens et aller à la Boulange manger du vrai pain et des croissants 🥐. Des vrais !! L’adresse est tenue par un français et il tient à la qualité de son pain.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La boucle des Bolovens est un parcours que l’on peut faire en 2,3,4 jours ou plus selon le temps dont on dispose et si l’on souhaite faire la grande ou la petite boucle. Le plus souvent le parcours se fait en scooter. Nous avions trouvé sur tous les blogs l’adresse d’un loueur belge qui nous avait réservé deux scooters ( ne pas hésiter a lui envoyer un mail, son magasin s’appelle MissNoy). Ce qui est très pratique c’est qu’il organise une réunion tous les soirs à 18h où il explique le trajet, les cascades, les endroits dangereux .. etc etc .. On peut aussi gratuitement laisser des sacs chez lui dans un endroit sécurisé car il était impossible de partir en scooter avec nos gros sacs. Il existe plusieurs boucles à faire au Laos et nous avons choisi celle des Bolovens du fait des multiples cascades en pleine nature ce dont rêvait les enfants depuis longtemps.

Une fois nos scooters réservés ( ce sont des semi automatiques mais étonnamment plus maniables que l’automatique conduit en Birmanie) et le topo écouté, nous sommes allés dîner dans le restaurant Indien d’en face puis nous sommes retournés nous coucher tôt pour débuter la boucle le lendemain. Après un bon petit déjeuner français à la boulange nous sommes partis sur nos scooters, Emilio derrière Marco et Anna derrière moi.

La route était belle et peu passante. Notre premier stop a été dans la plantation de café de Mr Vien. C’est une étape qu’on nous avait conseillé. Là, en arrivant nous découvrons une famille attablée avec deux filles de 8 et 11 ans ( Emma et Louna) avec leurs parents Pamela et Yann ( pylefaceaumonde.com ). Nous apprenons qu’ils font aussi le tour du monde pendant deux ans. Nous nous attablons pour un petit café avant de débuter la visite de la plantation. Nous y retrouvons également plusieurs autres français qui étaient présents la veille au soir au briefing du belge, le loueur de scooter. C’est donc tous ensemble gaiement que nous partons avec Mr Vien visiter sa plantation de café. C’était très intéressant. Il nous a montré les arbres, les graines, nous a expliqué qu’il faut les cueillir quand les graines sont rouges. Elles sont dans une coque que l’on casse et on y retrouve le grain de café qui a une couleur beige. Ce n’est qu’après la torréfaction que le grain prendra sa teinte marron noire. Il nous explique que les fourmis rouge détruisent souvent les plants de café. Il faut brûler le plant dans lequel la fourmi a fait son nid. Il nous fait même goûter aux fourmis rouges: goût piquant ! mais sans plus. La visite est intéressante car en plus du café il nous fait découvrir pleins d’autres choses: Anna et Emilio ont le droit de déraciner des plants de cacahuètes, il nous enseigne à reconnaître les plants de maniocs ( Anna et Emilio se préparent pour Koh lanta … ) , mais nous découvrons également un fruit appelé eggfruit qui a la taille d’une orange avec une chaire orange de la consistance du jaune d’un œuf dur.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Après cette intéressante visite et la dégustation du café nous repartons les uns après les autres vers notre prochaine destination. Pour nous cela sera le village de Tad Lo. Nous y arriverons en début d’après-midi. Nous cherchons une guesthouse pour dormir et retrouvons attablés un couple de français déjà rencontré Stéphane et Corinne ( lesamoureuxdumonde.com ). Nous expérimentons le homestay de Mamapap. C’est en fait un grand dortoir avec pleins de grands matelas. Nous en choisissons 2 .. et je m’avance un peu mais cela sera un de nos logement le plus économique de notre tour du monde 5€ pour 4 !! Les matelas ne sont pas de première jeunesse et on sent bien les ressorts dans les côtes quand on s’allonge mais cela fera l’affaire. Nous nous attablons donc chez Mamapap réputée pour ses portions; et on confirme que pour les petits appétits ne prendre qu’un plat pour deux. Dans les heures qui suivent les guesthouses du village se remplissent peu à peu et nous retrouvons presque tous les français que nous avions croisé au briefing à Paksé. La famille tourdumondiste nous y rejoint aussi pour le plus grand plaisir des enfants et des parents.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

L’intérêt de Tad Lo est quand même les cascades et nous allons nous ballader pour trouver un coin où l’on pourra faire trempette. L’eau est bien fraîche mais très bonne. C’est très agréable. A 16h30 nous nous retrouvons tous près de la rivière près d’un lodge qui possède deux éléphants. Chaque jour à 16h30 ils sont accompagnés à la rivière pour être lavés. C’est magique. Nous découvrons les éléphants d’Asie qui sont très différents de ceux d’Afrique, beaucoup plus petits, sans défense. Après le bain les enfants pourront même s’en approcher et leur donner des bananes. Nous avons beaucoup apprécié ce moment. C’était gratuit et même si l’éléphant semblait un peu domestiqué nous n’avons senti aucune maltraitance . Suivra un dîner très sympathique avec une grande tablée de français en vadrouille dans une guesthouse où j’ai mangé un délicieux œuf cocotte et un mi cuit au chocolat pour le dessert. Une tuerie !! Ce fut un formidable moment d’échange. Nous avons plutôt bien dormi dans notre grand dortoir malgré le concert de hurlements de chiens, le coq qui chante à 2h du matin et le réveil matinal par un homme parlant au haut parleur .

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour notre deuxième jour sur la boucle nous avions prévu d’aller jusqu’aux chutes de Tayicsua ce qui faisait beaucoup de route à scooter. Les routes étaient plutôt bonnes. Nous avons fait une pause à l’heure du déjeuner aux chutes de Tad Faèk puis Tad Sé Noy. Dans les deuxièmes chutes nous avons pu nous baigner. L’eau était fraîche et c’était hyper agréable de nager jusqu’aux cascades. Les enfants ont très bien nagé et ont adoré l’expérience. Nous avons atteint en fin de journée la guesthouse des chutes de Tayicsua qui est perdue au milieu de la jungle. De la guesthouse on entendait le bruit des cascades sans les voir. Le dîner était plutôt bourratif avec soit du riz soit des noddles et tous les plats avaient le même goût.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le troisième jour de la boucle nous sommes partis à la découverte des chutes qui se trouvent autour de la guesthouse. Nous y sommes allés avec deux couples de français rencontrés dans la boucle ( Camille et Étienne partis pour trois ans de voyage et Coline et Benoit partis pour au moins un an de tour du monde). La première cascade que nous avons découverte était extraordinaire. La taille parfaite, une magnifique chute d’eau et un arc en ciel complet devant, le tout dans une végétation luxuriante. C’était incroyablement beau. Un vrai coup de cœur !! Rien que de passer dix minutes devant nous étions tous trempés du fait de la brume provenant de la cascade. Ensuite nous nous sommes rendus vers une autre cascade et là nous avons encore découvert un petit paradis. Ce n’était plus une grande cascade comme la première mais une succession de petites chutes formant entre chacune des bassins de baignade. Nous y sommes restés longtemps à nous baigner. C’était délicieux et très beau.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Après ces deux visites nous sommes remontés à la guesthouse prendre le déjeuner, nous commencions à être un peu saturés du menu car il y avait en gros trois plats très bourratifs et sans saveur à la carte ( pour chacun des repas de la journée). Le gérant parlait très mal l’anglais et quand on a essayé de lui demander des pancakes 🥞 il nous a apporté un rouleau de papier toilette. 😆 Celle là on s’en souviendra longtemps.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La nuit tombant vite ici nous sommes rapidement repartis visiter d’autres cascades. Il y en a 7 sur le site. Nous sommes descendus vers la 3ème qui s’appelle Jarou ManDreun. On y arrive par le haut de la cascade et on peut donc voir de haut les chutes d’eau. C’était très impressionnant. Plutôt que de remonter vers la guesthouse nous avons traversé le petit bras de rivière et avons longé la berge vers une autre cascade (n°2). Après une ballade au milieu de la jungle nous sommes tombés nez à nez avec la cascade JaRou Kiet Oak qui était très impressionnante !! Encore une fois entourée d’une végétation luxuriante et nous étions tout seul on se sentait comme des aventuriers ! Plutôt que de reprendre le chemin inverse nous avons retraversé le lit de la rivière pour remonter la rive d’en face et là le chemin est très très abrupte. Tellement abrupte que pour monter le chemin de terre ils ont mis des échelles en bambou. C’était très raide mais nous avons réussi et cela valait vraiment le coup. Nous avons adoré cet endroit et si la nourriture n’était pas si mauvaise nous serions bien restés plus longtemps dans cette guesthouse.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour clôturer la boucle des Bolovens, le 4ème jour nous avons repris les scooters et avons pris la direction de Paksé ( ville de départ). En chemin nous nous sommes arrêtés voir deux très belles cascades. La première appelé Tad Fane est la plus haute que l’on peut voir ici de plus de 120 mètres. On peut la voir depuis un point de vue mais l’endroit est très touristique, moins authentique. Les deux chutes visibles sont quand même spectaculaires. Puis nous avons terminé par Tad champee. C’est une très belle cascade, formant un beau rideau d’eau avec devant un grand bassin dans lequel on peut se baigner. Nous avons réussi avec Marco à aller en nageant derrière la cascade et c’était encore une fois grandiose. Anna s’est également baignée. Nous avons vu arriver les pylefaceaumonde ( la famille en voyage rencontrée quelques jours auparavant ). Nous nous sommes donné rdv le soir à Paksé autour d’un bon dîner.. Indien. Ce fut de très sympathiques moments d’échange et c’est possible que nos routes se recroisent.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Après maintes discussions sur la suite de notre programme ( Irons-nous à Van Vieng ? Ou plutôt à Thakhek voir la fameuse grotte ?? ) nous sommes finalement restés une nuit de plus à Paksé pour découvrir Champassak et son temple. Près de la ville on trouve un très joli temple khmer inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est le Vat Phou. Nous avons donc repris les scooters après un passage à la boulange et sommes partis en longeant le Mékong. Le Vat Phou n’a évidemment pas le côté grandiose d’Angkor mais nous avons aimé nous balader sur le site. Il y a un magnifique escalier entouré de frangipaniers avec une vue splendide sur la vallée et le Mékong. Il faisait chaud !! Nous avons retrouvé sur le site Camille et Étienne.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nous avons ensuite déjeuné tous ensemble au bord du fleuve dans un restaurant laotien. L’endroit était très agréable et la nourriture très savoureuse. L’endroit sentait bon la douceur de vivre et on y serai bien resté dormir. Après ces quelques jours dans la boucle nous rêvions de fruits. Nous avons trouvé un petit marché sur le bord de la route et nous avons pu assouvir nos envies. Les mangues étaient délicieuses. Après avoir récupéré nos affaires et rendu les scooters nous avons revu une dernière fois les pylefaceaumonde et sommes partis prendre notre sleeping bus. C’était une première expérience très attendue par les enfants qui en avait entendu parler depuis longtemps, direction Luang Prabang au nord du Laos.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6 commentaires

  1. Bonjour Merci encore pour toutes les nouvelles passionnantes à lire. J’admire beaucoup ce qu’écrivent Ana et Emilio. Je vous souhaite à tous les 4 une bonne année et j’attends avec impatience la suite du voyage. Avec toutes mes amitiés. Catherine

    Le sam. 22 déc. 2018 à 18:18, Les Paz Partout a écrit :

    > lespazpartout posted: « Les 4000 îles [image: 🌴] et le plateau des > Bolovens : Des îles et des cascades Les 4000 îles, c’est dans cet endroit > au nom mystérieux que nous avons débuté notre découverte du Laos. Ce nom me > fascinait et je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. C’est un end » >

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s