Népal, suite et fin

Népal, suite et fin
Le retour à Katmandou s’est fait en douceur et sans stress. Nous appréhendions de retrouver une ville bruyante, polluée et fatiguante. Nous avons été très agréablement surpris. Après notre arrivée en hélico nous nous sommes dirigé en taxi vers notre ancien hôtel où nous avions laissé des affaires avant de partir en trek. Et là c’était hallucinant, il n’y avait personne dans les rues, pas de bruit, pas de klaxon et l’air était même respirable.
Nous avons vite compris pourquoi : nous sommes revenus en pleine fête hindouiste Durga Puja. C’est une fête où les hindouistes se retrouve en famille et du coup désertent Katmandou. Nous avons vu de très nombreux cerf-volants. Ils sont fabriqués par les enfants et envoyés dans le ciel à l’occasion de cette fête. C’était très agréable de se promener dans les rues.
Nous avons été une nouvelle fois très bien accueilli par Janaki de la BNB Royal tourist house que nous avons croisé en arrivant avant qu’il ne parte pour Pokhara rejoindre sa famille. La guesthouse était vide et nous avons pu prendre nos aises. Pierre, Nicolas et Stéphanie nous ont également rejoint dans la guesthouse et les enfants ont pu de nouveau faire des batailles de polochons endiablées pendant que les parents prenaient l’apéro dehors. Les rues de Thamel (le quartier des trekkeurs à Katmandou) étaient vides de Népalais mais remplies de touristes et ce fut amusant car nous y avons croisé plusieurs compagnons de treks de la vallée du Langtang.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme il nous restait 5 jours avant de reprendre l’avion vers de nouveaux horizons nous avons décidé d’aller visiter la vieille ville de Bhaktapur située à 30 minutes de Katmandou. Nicolas a su nous négocier un taxi direct pour Bakthapur qui roulait comme un fou la musique à fond ! Nous avons découvert une vieille ville avec de nombreux secteurs piétonniers où il faisait bon se balader.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avions réservé une guesthouse sur booking et ne souhaitions pas trop traîner avec nos sacs sur le dos. La guesthouse était vraiment pas terrible et quand on a reçu les photos de la guesthouse des Rougier, avec un super roof top, on a craqué et nous sommes allés les rejoindre. Eh oui ! Nous n’arrivions plus à nous séparer !! Les enfants étaient ravis et nous avons même pu leur prendre une chambre pour eux au dernier étage ( la chambre s’appelait Everest) et nous notre chambre s’appelait Langtang (comme le trek que nous venions de faire !) Au final nous avons vraiment bien fait car pour le même prix nous avions une superbe vue sur un temple et la guesthouse était encore une fois déserte… c’est incroyable le don que nous avons eu de trouver des endroits déserts aussi bien placés en pleine saison touristique. Merci Nicolas pour ton obsession de trouver le plus beau rooftop de la ville!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La ville de Bhaktapur se vidait le soir de ses touristes ( il est classique de visiter la ville sur une journée en dormant à Katmandou). Le petit-déjeuner inclus dans le prix était royal et nous avions tout le personnel de l’hôtel rien que pour nous. Ils nous ont observé faire l’école aux enfants étonnés mais aussi se faire des « apéros – salade de tomates » maison sur le roof top avec même en prime un soir un superbe guacamole ! Oui, on se sentait encore une fois comme à la maison..

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La vieille ville est admirable, temples, stupas, palais, bassins et il ne faut pas hésiter à aller se perdre dans les petites rues. Elle a malheureusement encore une fois beaucoup souffert du tremblement de terre. Nous avons découvert le juju dhau : petit yaourt très crémeux servi dans de petits bols en terre. Nous en avons fait notre dessert quotidien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est donc dans une ambiance sereine et amicale que nous avons terminé notre séjour au Népal et dit au revoir aux Rougier que nous re croiserons sûrement à un autre moment de notre tour du monde.

3 commentaires

  1. Eh Marco !!!
    Tu crois que je ne t’ai pas vu ?
    Tire au flanc !!!
    Tu es le seul à ne jamais porter un sac à dos.
    Depuis le début, pas une photo où l’on te voit porter quelque chose …
    Pauvre Pauline toujours affublée d’un sac plus haut qu’elle !
    C’est ton sherpa ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s