Le monde entier est source de beauté : Ushuaïa !!

Fin avril 2019

Après une courte escale chilienne à Santiago nous avons pris la direction de la terre de feu côté argentin. Nous avons pris un premier vol Santiago Buenos Aires où nous avons atterri dans un tout petit aéroport extérieur à Bueno Aires qui s’appelle El Palomar. Nous avons dormi une nuit dans un petit appartement proche de l’aéroport pour être d’attaque le lendemain et prendre notre vol pour Ushuaia.

41

Ushuaia, .. ce nom nous évoque le bout du monde… bon, Nicolas Hulot et une marque de gel douche aussi… mais aller en terre de feu était un rêve. Nous avions dans notre cuisine une carte du monde affichée sous nos yeux à tous les repas et une question revenait souvent : « maman? on va aller dans ce petit bout de terre ? Tu sais celui qui est proche de l’Antarctique et qu’on appelle la terre de feu?… oui mon chéri j’espère qu’on va pouvoir y aller … » Je ne sais pas ce qui trottait dans l’imaginaire de mes enfants, une terre en feu ? Et bien c’est un peu ce que nous avons vu durant ces quelques jours passés au bout du monde ! Les couleurs du feu: jaune, orange, rouge… !! Ah l’automne en terre de feu je ne m’attendais pas à une telle palette de couleurs sur les arbres ! La Patagonie est une terre magnifique mais qui peut être hostile du fait des conditions météo très variables. Nous savions l’été déjà passé et l’automne bien entamé. J’avais peur de n’y voir que de la pluie et du froid ça a été tout le contraire.

Notre autre grande attente en arrivant à Ushuaïa était l’arrivée d’Astrid et Justine. Eh oui on s’aime beaucoup tous les quatre mais ça nous fait aussi beaucoup de bien de sortir de notre petit cocon. Avant notre départ Astrid m’avait fait part de son désir de revenir en Patagonie. Elles ont eu la gentillesse de caler leurs dates de vacances sur notre parcours pour que l’on puisse s’y retrouver. Nous sommes arrivés quelques heures avant elles au petit aéroport d’Ushuaïa. Nous avions réussi à louer une voiture pour un bon prix directement à l’aéroport et nous sommes allés faire un plein de courses avant de retrouver notre maison louée pour 4 jours. L’avion d’Astrid et Justine avait un peu de retard et nous les attendions avec une grande impatience et une pancarte un peu branlante. Nous étions ravis qu’elles soient venues nous retrouver au bout du monde. Elles sont arrivées les bagages chargés de merveilles, de vraies mères Noël ( à ce stade du voyage une tablette de choc est une vraie merveille pour nos papilles ..) . Un munster qui, heureusement pour elles, n’avait pas éclaté dans leur bagage mais aussi saucisson, rillettes et sucreries. Ma mère avait transmit un gros paquet avec notamment des vêtements chauds pour la Patagonie mais aussi d’autres surprises.

 

Nous restions 4 nuits à Ushuaïa et nous sommes partis au lever du soleil le premier jour pour le parc de la Terre de feu. Nous avons fait la randonnée de 8km qui longe le canal de Beagle qui s’appelle Senda Costera. Il y avait très peu de monde sur le chemin de randonnée. Juste nous 6 avec la lumière du matin sur l’eau, les montagnes enneigées et la forêt. Il n’y avait pas un nuage à l’horizon et on s’est senti très chanceux de ce temps pour débuter notre randonnée. La terre de feu en automne prend l’ampleur de son nom: les feuilles des arbres étaient rouges, orange et jaunes. C’était très beau. Il faisait frais mais le soleil et la marche nous ont vite réchauffé. Nous avons pris notre temps pour cette première promenade. Marco a pu faire voler son drone.

11

16

0405170212

15

Comme nous étions très au sud le soleil ne montait pas très haut dans le ciel. A cette période il se levait vers 8h30 et se couchait vers 18h30. Tout l’après midi nous avions une lumière de fin de journée qui durait des heures. Nous avons pris le pique nique sur une petite plage ensoleillée. Assez vite le vent s’est installé et malgré le soleil nous avons eu très vite très froid. Nous avons repris notre chemin vers un centre de visiteurs d’où partaient des navettes vers le parking où nous avions laissé notre véhicule. Nous n’étions pas encore trop « cuits » et nous sommes retournés en voiture cette fois ci nous balader le long du « lago Acigami ». Je vais souvent me répéter mais les lumières automnales sur les montagnes, les arbres et le lac étaient vraiment incroyables.

211923

06

20252628

07

2924

Ce fut une bonne et très belle première journée bien remplie. Nous étions bien fatigués en rentrant. Nous avons eu la force de faire un atelier empañadas et de déguster du saucisson et des rillettes !!!

IMG_5252

Canal de Beagle, c’est un canal qui traverse la terre de feu de l’océan pacifique à l’atlantique, parallèlement au canal de Magellan mais plus au sud. En gros Ushuaia se trouve au milieu du canal côté argentin à 140km de chaque océan. La frontière entre l’Argentine et le Chili se trouve au milieu du canal. On se trouvait également à 1000km de l’Antarctique. C’était le point le plus au sud de notre tour du monde. Nous avons choisi une excursion en bateau en choisissant un petit bateau avec 10 personnes maximum à bord. La compagnie s’appelait El Che et leur proposition était sympathique.. et il faut dire que la croisière incluait une dégustation de bière artisanale et ça ça nous a tout de suite plu.

30

La balade en bateau consistait en plusieurs stops. Le premier proche d’une île remplie de lions de mer. Ce sont des espèces d’otaries mais de couleurs brunes. Elles étaient affalées sur les rochers. Autour d’elles il y avait des colonies de cormorans royaux de couleur noire et blanche. Ils étaient beaux, les couleurs des plumes sous leurs ailes viraient même au bleu très foncé. Nous avons aussi vu des colombes d’antarctique, des mouettes australes mais surtout notre premier condor. Il était majestueux, beaucoup plus grand que les autres oiseaux et il dégustait un lion de mer mort.

31

32
Lions de mer et cormorans

33

Après cette première île nous avons continué plus à l’Est vers le phare des éclaireurs. Cela serait le phare du bout du monde dont un livre de Jules Vernes est inspiré mais le bout du monde n’existe pas … tout est une question de point de vue !

353637

Une fois le tour de l’île fait en bateau nous avons bifurqué vers une autre île où nous avons pu accoster et grimper à son sommet. La vue à 360° était splendide entre mer et montagne, couleurs automnales de fin de journée ! Incroyable! De retour au bateau un apéro royal nous était servi et nous avons pu trinquer autour d’une bonne bière artisanale. Nous sommes rentrés à Ushuaia sous les lumières du soleil couchant.

383901

IMG_5320

53

34

10

Pour le 3ème jour à Ushuaia nous avions décidé d’aller vers l’ouest pour monter à la laguna esmeralda. C’est une randonnée de 9km AR mais dont les conditions climatiques récentes risquaient de rendre difficile la marche du fait de tourbières. Plusieurs argentins nous l’avait conseillée mais avec de bonnes chaussures et un change ! Nous sommes partis de la maison au moment du lever du soleil. C’était très beau, le ciel prenait des couleurs roses, violette, orange.

42
Sans trucage !!

Nous avons débuté la randonnée gaiement chacun munis d’un bâton pour nous aider dans les passages boueux. Les paysages étaient très beaux. La forêt était remplie de nothofagus ( arbre de Patagonie ) dont les petites feuilles prennent des teintes rouges, bordeau, jaunes, orange, formant un tapis de couleur devant la montagne. Nous avons traversé une première tourbière en faisant très attention, sans tomber dans l’eau. A ce moment-là nos pieds étaient encore au sec. Nous avons pu observer un barrage fait par les castors. Ceux ci ne sont pas les bienvenus ici. Ils ont été introduit du Canada en 1946 pour le commerce de leur fourrure. Les 25 couples implantés se sont multipliés à tout va devenant un vrai fléau local, forêts décimées, rivières détournées… Il y a eu une chasse intensive organisée contre eux ces dernières années et la zone en est maintenant indemne.

4352IMG_5346IMG_5355IMG_5368IMG_53634947

La suite de la randonnée grimpait dans la forêt et nous sommes arrivés à la deuxième tourbière. Une tourbière est un endroit humide, marécageux, caractérisé par sa très forte teneur en matière organique, peu ou pas décomposée, d’origine végétale …. là nous n’avons probablement pas pris le bon chemin car nous avons eu du mal à avancer. Nous marchions sur des espèces de blocs de mousses gorgés d’eau. A ce niveau il n’y avait plus de chemin tracé mais nous essayions de trouver le caillou ou le bout de bois sur lequel nous appuyer. Astrid nous a bien fait rire en essayant de traverser un chemin qu’elle pensait accessible. Nous l’avons vu courir et … ploutch… sa chaussure s’est enfoncée dans la boue et on a vu par effet ventouse son pied ressortir sans chaussure. Malgré son équipement technique dernier cri son pied était mouillé 😉! Nous avons tous eu assez vite les pieds trempés sauf peut être Justine qui s’en est bien sortie avec ses chaussures montantes. Après avoir traversé cet espace humide nous avons atteint en haut d’une colline notre point de vue final sur la laguna esmeralda. Le lac n’était malheureusement pas de couleur turquoise comme son nom l’entend mais plutôt de couleur grise comme de l’eau de glacier descendant des montagnes. Nous avons fait une petite pause pour admirer la vue et se recharger en aliments énergétiques puis nous sommes courageusement redescendus en espérant trouver un meilleur chemin pour traverser la tourbière.

46
Laguna esmeralda
45
La fameuse tourbière

48

Jusqu’alors nous étions presque tout seul sur le chemin de randonnée nous n’avions croisé qu’un couple. Sur le chemin du retour nous avons croisé de nombreux groupes de randonneurs luttant pour ne pas glisser dans la boue. Nous avons réussi à prendre un autre chemin peut être un peu meilleur que le premier mais cela n’a pas empêché certaines chutes les mains dans la boue. Nos bâtons ont été d’une aide précieuse. Nous avons fait cette rando en 5h cela fut rude non pas du fait du dénivelé mais du fait des conditions de marche où il fallait sans cesse trouver le meilleur chemin pour ne pas glisser. Mais c’est sans regret que nous avons supporté nos pieds mouillés car les paysages automnaux étaient magnifiques. Les couleurs rougeoyantes des arbres au pied des montagnes enneigées étaient incroyables. Je sais… je me répète…

Arrivés vers 14h30 au point de départ nous avions très faim !! On nous avait recommandé un restaurant non loin de là appelé « las cotorras » où l’on pouvait déguster de l’agneau de terre de feu. La spécialité ici ! Nous sommes arrivés affamés ! Le menu était unique et à volonté : viande d’agneau grillée sur des planchas avec des accompagnement variés. Nous avons vu arriver deux énormes plats de viande. C’était très très bon !! Assez différent de notre façon de cuire l’agneau, mais c’était un délice. Nous avons vite été repus et n’avons pas eu besoin d’en demander plus tellement c’était consistant. Pour le dessert nous avons eu une glace aux baies de calafate. C’est un petit buisson qui pousse en Patagonie et qui donne en été des baies de couleur bleue.

C’est bien épuisés que nous sommes rentrés à notre maison d’Ushuaia. La fin de journée a été très belle avec un ciel dégagé. Quelle chance nous avons eu pour le temps, je n’ai pas cessé de le répéter. Pour ce séjour au bout du monde je m’étais tellement préparée à avoir une pluie glaçante. Les vêtements ramenés par Astrid et Justine de la part de ma maman ont été efficaces et utiles pour ne pas avoir froid mais je crois quand même que nous avons été très chanceux !

IMG_5264

6 commentaires

  1. Envie d’y aller tout de suite !!! maintenant !!Le photographe s’est fait plaisir.Anna et Emilio sont toujours aussi courageux dans les randonnées.En attente du prochain épisode.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour
    Nous venons de découvrir votre blog par les globes-rêveurs qui vous suivent. Visiblement depuis la NZ on se suit. Elle m’a donné votre blog car on voulait faire la Patagonie mais venons de prendre la décision d’y renoncer car nous avons peur d’avoir un temps pourri. Je vois qu’à Ushuaia vous avez eu un temps splendide. Vous allez faire quoi d’autre en Patagonie et quel temps avez vous où annonce t il?
    Si il y a moyen de le faire on y va tellement on en rêve.
    Merci et bonne continuation
    4 passeports et 4 sacs à dos
    Fannie

    Aimé par 1 personne

    • Salut Fannie! Désolé de ma réponse un peu tardive. Nous avons eu beaucoup de chance à Ushuaia et dans le reste de la Patagonie pour le temps. Après Ushuaia nous avons fait El Calafate et le perito Moreno, puis El Chalten une semaine puis Bariloche et San Martín de los andes puis péninsule Valdés. Nous sommes maintenant a Buenos Aires. Nous avons eu beaucoup de chance pour le temps tout le long de notre périple. Après on sentait que la saison touristique était passée dans tous les endroits où nous sommes allés. Concernant El Chalten par exemple. Nous avons pu monter au Fitz Roy mais a priori 3 jours après c’était glacé et enneigé. Il paraît que la ville était déjà sous la neige 15 jours après notre passage début mai.
      Quand serez vous en Amérique du Sud ?? Ushuaia reste possible toute l’année. Et après tout reste possible mais les rando peuvent être un peu limitées du fait des conditions meteo et de votre équipement. Par contre il faut du temps ( ou de l’argent !) car les distances en bus sont très longues.
      Concernant la péninsule Valdès nous avons regretté d’y avoir fait un saut car pas beaucoup d’animaux à voir. A refaire on serait monté direct sur Buenos Aires.
      Si tu as plus de questions n’hésite pas ! Où êtes vous maintenant ?
      Pauline des pazpartout

      J'aime

      • Super récit et magnifiques photos comme d’habitude 😃 et la surprise de découvrir Astrid au bout du monde 🌍 !! Vous avez tous, petits et grands, une pêche incroyable !!! J’attends la suite avec impatiente 🤗

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s