Tu passes ou tu passes pas ?

On Paz partout !!

Je laisserai à Marco le soin de vous raconter son aventure à l’école de cuisine de Sala baï qui fut très enrichissante. A Siem Reap pendant que Marco cuisinait, j’ai occupé les matinées à faire l’école aux enfants et nous allions nous balader dans l’après midi ou faire des rencontres. Nous avons rencontré une famille de voyageurs : les cyclomondistes. Partis depuis avril 2018 ils ont débuté par l’Europe avec un périple allant de la France à la Grèce pour ensuite arriver en avion à Bangkok et poursuivre leur route en Asie. Impressionnants !! Ils en avaient avalé des kilomètres avec des vélos de compétition !! Nous avons rencontrés leurs enfants Hugo et Soline dans leur hostel. Il y avait une magnifique piscine et nous avons passé deux après-midis – soirées avec eux. Nous y avons également rencontré Stéphanie et Thomas, un couple de français aussi en ballade autour du monde. Deux chouettes soirées à échanger sur les galères et les coups de cœur. Les enfants se sont éclatés dans la piscine et en gardent un super souvenir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois la semaine culinaire de Marco terminée nous sommes assez vite partis vers le Laos. Nous n’avons pas visité toute la partie sud du Cambodge, il nous faudra revenir ! Si nous voulions profiter du Laos il ne fallait plus trop tarder. Le Laos est un petit pays enclavé entre le Vietnam, le Cambodge et la Thaïlande sans frontière maritime.

Nous sommes arrivés au Laos par la frontière sud après 5h de bus depuis Siem Reap remontés à bloc pour affronter les douaniers. Cette frontière est très réputée dans tous les blogs de voyageurs pour la corruption des officiers.

IMG_8108
Emilio et Anna en route vers la frontière

La première étape c’était de sortir du Cambodge et pour avoir le tampon de sortie sur le passeport (indispensable pour passer de l’autre côté ) il faut débourser 2$ par personne.. qui vont directement dans la poche du douanier. Rien d’écrit, rien d’officiel, c’est comme ça ! Vous allez vraiment nous prendre pour des radins mais nous sommes quatre … et à force de multiplier les bakchichs ça monte vite. Alors nous avons essayé de négocier et on s’en est sorti pas trop mal avec la gratuité pour les enfants. Le pire c’est que si tu ne veux pas payer ils te balancent ( mais vraiment !! ) ton passeport par la fenêtre de leur cahute.

Après vient la frontière du Laos. Il fallait y faire le visa. Le prix normal affiché pour un ressortissant français est de 30$ par personne et il y a un beau panneau avec le montant marqué dessus. Mais sans savoir pourquoi l’agent de douane nous a demandé 31$ par personne. Quand tu lui demandes pourquoi, il te dit « c’est comme ça » … quand tu lui montres le panneau et que tu dis que tu n’es pas d’accord il te rend ton passeport .. et fait passer les autres personnes qui attendent derrière toi .. c’est vraiment horripilant. Alors encore une fois nous avons négocié la gratuité pour les enfants et c’est passé. Aaah merci les gosses vous avez bon dos !!

Troisième étape: Récupérer son passeport et pour cela : il faut payer. A ce troisième guichet ils sont trois derrière la vitre et nous demandent 2$ par personne … mais pourquoi????? Demandons nous très naïvement… rien d’écrit mais c’est comme ça, c’est pour avoir le tampon officiel sur le visa ou tout simplement pour récupérer notre passeport. Comme nous ne sommes pas d’accord ils nous font patienter. Marco tentera encore de négocier. Il donnera 2$ en disant que nous n’avons plus que ça. Alors là il nous rendent les passeports de Marco et des enfants mais gardent le mien. Ils nous disent qu’ils sont gentils de ne pas faire payer les enfants mais qu’il faut que je paye. … s’en suivra de longues minutes à parlementer. D’un côté : mais pourquoi vous voyagez si vous n’avez pas d’argent ? » et Marco qui répond « mais j’ai ma carte bancaire, vous l’acceptez ?? » Ils finiront pas me jeter mon passeport tamponné avec le visa dedans !! Ouf c’était fini, nous pouvions repartir. Nous aurons réussi à garder notre calme, à ne jamais nous énerver ( mais ça bouillonnait à l’intérieur !!!) et nous avons eu nos passeports tamponnés avec nos 4 visas.

Le pire c’est qu’en essayant de négocier nous avons fait attendre les gens qui étaient avec nous dans le bus et qui nous attendaient de l’autre côté de la frontière pour repartir. .. Ils avaient tous payé sans broncher. Il paraît qu’il n’y a que les français qui râlent et refusent de payer. J’avais lu pas mal de blogs de voyageurs qui étaient restés plusieurs heures sur place mais qui refusaient de payer les bakchichs et au final ils y arrivaient. Nous ne souhaitions pas non plus y passer la journée.

Au final nous n’avons pas été trop mauvais en négociation. A quatre on nous aura réclamé +20$ (hors visa officiel ) et nous n’en aurons payé que 8$.

Le reste du chemin s’est passé sans encombre jusqu’au quai d’embarquement vers notre nouvelle destination: les 4000 îles.

2 commentaires

  1. Drôles d’aventures que ces passages de frontières….cette corruption “officielle” est quand même bien étrange… on ne peut pas imaginer que les états ne savent pas ! Biz les PAZ

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s