Déjà 6 mois !

Ce tour du monde était un rêve, un vrai projet de famille préparé de longue date, une parenthèse, alors à 6 mois de voyage où en sommes nous ? Ce voyage répond-il vraiment à nos attentes? Voici le moment de faire un premier bilan.

En 6 mois, que de découvertes, de partages, d’émerveillements, de couchers de soleil, de bus pourris, de sourires échangés. Nous avons visité 8 pays ( sans compter ceux dans lesquels nous n’avons passé que quelques jours ) et des cultures tellement différentes.

On entend parfois dire qu’on a de la chance de faire un tel voyage mais non cela n’est pas de la chance. Nous avons de la chance d’avoir un passeport français qui nous permet d’entrer dans presque tous les pays et nous avons de la chance d’être en bonne santé. Ce tour du monde ce n’est pas de la chance. On l’a voulu et on l’a fait mais je ne détaillerai pas les milles raisons qu’on aurait eu de ne pas le faire, tous les problèmes cumulés jusqu’à la veille du départ. Mais nous sommes partis quand même car c’était une nécessité. Nous avions besoin de nous retrouver tous les 4, de revenir à l’essentiel.

Quelle chance j’ai d’être une femme française pour avoir pu ne serais ce que imaginer faire ce tour du monde. Je repense à nos chères guides birmanes érudites mais qui ne pourront probablement jamais sortir des frontières de leur pays. Non pas que cela ne soit pas possible mais nous avons des mentalités tellement différentes. Quelle chance j’ai d’être née dans un pays laïque et de pouvoir m’affranchir de la religion si je le souhaite. De me sentir libre de croire ou de penser ce que je veux. Ce voyage permet vraiment de prendre du recul sur notre vie en France.

Ce voyage permet aussi de se rendre compte qu’on était bien dans notre vie d’avant. Et c’est très important pour moi. J’ai parfois du mal à savoir ce que je veux vraiment, j’ai du mal à avoir une opinion politique tranchée par exemple ou à savoir si je serais plus heureuse en province ou en région parisienne. Alors oui, et je n’ai pas honte de le dire, j’aimais vivre à Paris, j’aimais mon travail à l’hôpital, j’aimais bouquiner dans le rer … Je parle beaucoup pour moi. Marco quand à lui, et j’écris sous son contrôle, se rend compte du temps absorbé par son restaurant et souhaite trouver un nouvel équilibre. J’ai l’impression que le tour du monde est en train de le changer profondément.

Comment vont les enfants au bout de 6 mois? Heureusement ils n’ont pas du tout envie en rentrer en France. Les enfants ne sont pas un problème dans ce genre de voyage. Si certains futurs tourdumondistes me lisent et sont inquiets pour leurs enfants. Allez y, foncez !! Les enfants suivent partout si les parents sont motivés ! Le nombre d’heures de bus, de bateau, faites sans râler… ils nous ont à maintes reprises impressionnés. Leur capacité à dormir n’importe où : dans le train, le bus, la voiture, sur une banquette d’aéroport. Ils sont très adaptables car tous les jours ne se ressemblent pas et qu’on tient compte de leur avis. Ils ont une capacité à jouer avec rien: du sable, des bouts de bois et même des briques. Surtout n’apportez pas trop jouets. Les quelqu’uns que nous avons apporté ne sont jamais sortis des sacs.

Ce voyage permet de passer du temps ensemble, de parler avec les enfants. Parler de tout et de rien. Les enfants nous parlent beaucoup de leur vie d’avant. Pas par nostalgie mais juste parce que c’était ça leurs repaires jusqu’à présent. On parle de notre ancien appart, de ce qu’ils aimaient manger, des soirées télé .. de petits riens qui faisaient toute leur vie. Les voir grandir.. Quel bonheur d’entendre leur rire raisonner dans un bus.

Alors le voyage n’est pas drôle tous les jours. Pour l’instant à deux reprises nous nous sommes réunis solennellement tous les 4 pour faire une « réunion de famille » et voter sur la suite de notre parcours. Quand le blues arrive il faut des décisions communes : la 1ere après 2 journées de pluie continuelles à Bunaken pour savoir si on écourtait ou non notre séjour sur l’île. Nous avions décidé à l’unanimité d’y rester et grand bien nous en a pris car nous avons ainsi pu voir les fabuleuses tortues marines. La 2eme pour prévoir la suite de notre voyage en Indonésie après la Sulawesi. La Sulawesi est une grande île magnifique mais qui nous a épuisé. On a donc hésité entre se reposer 15 jours dans une villa à Bali où poursuivre vers l’île de Flores comme nous avions initialement prévu. Les enfants ont voté pour la poursuite vers Flores. Ils voulaient vraiment mais vraiment voir les fameux dragons de Komodo. C’était en effet leur requête quand nous avions préparé le voyage. Nous avons donc fait 12 jours sur Flores sans aucun regret car c’était merveilleux et 3 jours dans une villa à Bali.

Le blog, les photos et vidéos nous prennent beaucoup de temps mais cela devient avec le temps un besoin voire un plaisir. Quel plaisir de nous savoir lu par de plus en plus de monde: de la Bretagne au Mexique, du CHIV au musée des arts décoratifs, par des FAM en vadrouille et celles en préparation, par les amis, la famille et des inconnus. Je me suis tellement nourrie des blogs de voyageurs pour préparer ce voyage qu’il me semble important de partager à mon tour. Alors oui ! Cela prend du temps, beaucoup de temps et nous avons beaucoup de retard à cause de la wifi mais pas que. Mais cela est aussi un devoir de mémoire ! C’est très important pour nous d’arriver à enregistrer tous ces souvenirs dans nos mémoires .. le fait d’écrire, de faire relire à tous, de travailler les photos et les choisir aide à ce travail de mémoire. Nous avons des souvenirs pour les 50 années à venir au moins.

Que dire de l’écologie ? C’est un des grands chocs de notre voyage. Que la terre est belle, quelle biodiversité incroyable. Que faire pour préserver tout cela? On se sent très impuissant face aux déchets plastiques que l’on trouve partout en Asie. Quel choc pour les enfants de voir nos chauffeurs jeter par la fenêtre de leur voiture canettes, emballages plastiques sans aucune conscience de l’environnement magnifique qui les entoure. Alors on essaye de ramasser quand on peut .. mais certains pays dans lesquels nous sommes passés n’ont même pas de système de collecte des déchets, normal que tout se retrouve dans la nature.

Voilà ces quelques lignes pour vous dire que l’on a vraiment l’impression de vivre notre rêve éveillés. A ce stade j’ai le sentiment que tout peut m’arriver que je serai prête, je l’aurai réalisé mon rêve ! Et ça c’est tellement important. Ce qui est incroyable dans ce long voyage c’est à chaque fois qu’on prend l’avion de se dire qu’on ne rentre pas encore mais que cela continue ! Comme le dernier vol de retour sera difficile. Je le sais déjà … mais nous savons que cette parenthèse aura une fin. Nous ne sommes qu’à la moitié donc on préfère ne pas trop y penser mais cela nous trotte quand même quelque part dans un coin de notre tête.

Voici quelques moments marquants des 6 mois passés, mais c’est vraiment dur de faire sélection tellement il y en a :

Moments les plus stressants :

Pauline: avoir oublier de faire les visas pour le Vietnam

Marco : le jour du départ et le jour du retour

Anna: la chute d’Emilio au Népal

Emilio: serait stressé de rater les avions

 

Meilleur souvenir culinaire:

Marco: salade de tomates Birmane ( la meilleure salade de tomates de toute sa vie), 1er Bun Cha à Hanoï

Pauline: les momos (spécialité népalaise) aux snickers à 4000m d’altitude

Emilio: burger maison au BBQ en Afrique

Anna: 1er momo salé à Katmandou , viande de bœuf au Cap

 

 

– Pire souvenir culinaire:

Marco: une gargote à Rantepao (Indonésie, Sulawesi) qui servait des plats fris, l’impression de n’avoir mangé que de l’huile

Pauline : un curry coco ananas à Siem Reap, pourtant un de mes plats favoris.. celui là était sans saveur et vraiment pas bon

Anna: sandwich au pain de mie à Siem Reap

Emilio: les aubergines du Bolilanga (les parents diront qu’elles étaient délicieuses !)

 

Meilleur hôtel : (sans compter les hôtels de Bagan et du lac Inle où nous étions avec mes parents et qui arrivent en tête de liste )

Pauline : Au Laos, 4000 îles, Golden Hôtel Don Det (pas cher, piscine, vue face au Mékong, personnel sympa et super petit déjeuner)

Marco : Golden Hôtel de Don Det

Emilio : Vietnam, Hôi An, Rose Garden Hôtel du fait de la belle piscine et des cousins

Anna: Vietnam, boucle d’Ha Giang, Bông Bang Homestay

 

 

Meilleurs souvenirs:

Anna: découvrir les fonds marins en snorkelling .

Emilio: la descente en courant de Big Daddy ( la plus haute dune de Sossuvlei en Namibie).

Marco: les derniers pas pour accéder au sommet à 4700m qui signifiaient l’aboutissement du trek

Pauline: la cascade arc en ciel aux Bolovens (Laos), l’ascension à 4700m au Népal, les animaux d’Afrique

 

 

Animal(aux) le(s) plus marquant(s) :

Pauline: ma première rencontre avec une raie manta (je n’imaginais pas cela si majestueux)

Marco: les éléphants d’Afrique

Anna: les girafes

Emilio: les troupeaux d’éléphants et les rhinocéros en Afrique et le baleineau qui sautait

 

– Pire souvenir :

Marco : dîner à Rantepao tellement gras

Pauline : trajet de bus Tentena Palopo (Indonésie Sulawesi) avec un bus non climatisé et des passagers devant et derrière qui fumaient clope sur clope

Anna: première dispute en Afrique 5 jours après le départ

Emilio: quand il s’est fait courser par un chien à Luang Prabang (Laos)

 

– Moment le plus rigolo:

Emilio : les trois petites crottes commandées par Palou en Birmanie (c’était en fait une brochette de trois minuscules morceaux de viande)

Anna: fou rire avec Emilio dans la voiture à Bali

Pauline : quand au Laos on a demandé des pancakes et qu’on nous a apporté un rouleau de PQ..

Marco: au Népal dans « notre » guesthouse avec les Rougier

 

Moment(s) le(s) plus gênant(s) :

Emilio: quand les gens me touchaient en Birmanie

Anna: en regardant les moines manger en Birmanie

Pauline : quand on a fait pleurer notre guide Birmane sans le vouloir

Marco : quand son caca ne partait pas de la cuvette en Indonésie …

 

Plus belle rencontre avec les locaux:

Pauline: l’accueil de Brent, sud africain au Cap.

Marco: rencontre avec les cambodgiens de l’école de cuisine Salabai à Siem Reap

Anna: au Nepal, rencontre avec une petite dame âgée qui nous a accompagné durant plus de 24h et accueilli dans ses guesthouses

Emilio: rencontre avec des Indonésiens en descendant du volcan Kelimutu qui nous ont invité à prendre un café

 

Pire trajet :

Marco: bateau pour rejoindre Ampana depuis les Toggian

Pauline: bateau pour rejoindre Ampana depuis les Toggian

Anna: trajet de 4h en voiture entre Bajawa et Ruteng où elle était sur la banquette d’une voiture avec 2 monsieurs qui ne lui laissaient qu’une demi fesse sur le fauteuil.

Emilio: En Birmanie, bus pour aller à Mandalay de nuit où il ne pouvait pas baisser son siège

 

 

Voilà voilà, à 6 mois nous avons déjà des souvenirs pleins les bagages. Nos proches nous manquent ainsi que notre beau pays. On a régulièrement des envies de jambon beurre baguette ou juste d’une tartine grillée d’un bon pain de campagne tartinée de beurre salé mais le temps file déjà trop vite alors « carpe diem »!

 

IMG_8776

23 commentaires

  1. C’est absolument génial ! On l’a lu en famille tout fort dans notre Airbnb plus que moyen de la Nouvelle Zélande !!
    Forcément avec des trajectoires très différentes on ressent beaucoup de points communs…. y compris l’evacuation dans la cuvette !! C’est toujours le truc le plus stressant ….. on vous embrasse !! Grosses bises à vous 4… et à très bientôt !!!

    J'aime

  2. Oui, merci à tous les quatre de nous faites partager à distance votre magnifique périple…
    Vos émotions sont communicatives.
    Elles donnent envie de monter dans un avion, sortir de nos frontières, partir à la découverte de notre vaste monde. Une vie ne suffira jamais à en faire le tour !
    Bonne et belle route pour la suite.

    Aimé par 1 personne

  3. Comme c est beau , je ne me lasse pas de vous lire ! Vous me faites rêver et j espère qu un jour j aurai aussi cette possibilité de créer ma propre chance de tour de monde. Vous le décrivez si bien . Que d émotions merci à vous de nous faire partager votre tour du monde 🗺. Belle route route à vous. Au plaisir de vous lire!

    Aimé par 1 personne

  4. Bravo 👏 pour ce récit et merci de si bien partager vos aventures familiales et toutes vos belles rencontres 👍 C’est un grand plaisir de vous lire, de découvrir vos très belles photos et de voyager avec vous 4 😀 On aime beaucoup les récits d’Anna et Emilio aussi ! Continuez à profiter de votre voyage et à nous le faire partager 🤗

    Aimé par 1 personne

  5. Cette avalanche de remerciements est touchante.
    Moi aussi je me régale !
    Merci de transformer mon écran en fenêtre sur le monde.
    Je vous regarde, je vous accompagne, je vous découvre …
    Je me crois seul au hublot de votre voyage et prends conscience de faire partie d’une communauté enthousiaste qui vous regarde comme moi.
    J’aime la simplicité de votre narration, votre récit sans fioritures, un texte direct rédigé avec une naïveté pleine de fraicheur et d’émerveillement.
    J’ai la sensation de vous suivre dans votre quotidien, de voir vos sourires, de deviner les disputes et les jeux d’enfants, …
    J’aime la complicité et la sincérité que vous dégagez.
    Vraiment merci d’avoir de vos nouvelles, de les attendre et de compter les jours entre chaque billet.
    Je vous accompagne …
    Merci.

    Aimé par 2 personnes

  6. Bon, ben voilà, ton message me donne des émotions !!
    Il faut que j’arrive à trouver le moyen de repartir en voyage avec les enfants…
    Vous me donnez trop envie !
    Et oui, cela passe très vite…alors, profitez-en et continuez à nous faire rêver, rigoler…

    Bisous à tous
    Sandrine

    Aimé par 1 personne

  7. Ca donne les larmes aux yeux votre beau bilan (peut-être que les hormones sont de la partie!).
    En tout cas on lit avec beaucoup de plaisir tous vos récits.
    Profitez bien de tout ce temps qui vous reste! et continuez à nous faire rêver!
    Bisous à tous les 4
    Steph et Nico

    Aimé par 1 personne

    • Merci Stephanie pour ce gentil message!! On est très content de savoir que vous nous lisez. Profite bien de ta grossesse c’est une période tellement incroyable! Gros bisous de nous 4 à vous 2. 😘😘😘😘

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s