Hip hip hip popotames !!!

Hip hip hip popotames !!

Après le parc Etosha nous sommes remontés vers le Nord de la Namibie où nous avons découvert un univers très différent. Les paysages devenaient plus verts, les arbres plus grands, de nombreux enfants sur les bords de route. Ils étaient souvent en habits d’écoliers et nous faisaient de grands coucous. Les habitations étaient plus simples, plus rudimentaires. Plusieurs cases en bois entourées d’une barrière réunissant nous imaginions une même famille. Nous avons longé la frontière Namibie Angola sur plusieurs kilomètres et nous sommes arrivés le long du fleuve Kavango.

ARBRE4
Réserve de Mahango

a29e0404-1492-4e40-9fb4-0e29da468e6d

ARBRE3
Réserve de Mahango
ELEPHANT1
Réserve de Mahango
ARBRE1
Réserve de Mahango
ARBRE2
Réserve de Mahango
ELEPHANT
Réserve de Mahango
panneau1
Mais quel est cet animal?

Nous avons dormi plusieurs nuits dans des campements appartenant à des lodges. Nous avions à chaque fois des emplacements très « nature » au bord du Kavango. Nous avons été saisi par le calme apparent qui régnait mais aussi les bruits que l’on entendait une fois le soleil couché. Les bruits du fleuve, de la forêt environnante … c’est là que l’imagination déborde et que l’on sursaute à chaque craquement de branche pensant à un crocodile qui viendrait nous croquer.

4X42
Campement le long du Kavango
bff6e824-9488-401a-afb3-a63bc8191752
Campement le long du Kavango
4X4
Campement le long du Kavango
7e103bfe-bb01-43d3-8e21-fb73a84c8754
Campement le long du Kavango
BOTSWANA
Campement le long du Kavango

Nous avons fait une première entrée au Botswana avec les formalités administratives qui en découlent ( ce qui énervait beaucoup Marco…) pour dormir le long du fleuve. Le lodge était magnifique et même si nous étions dans la partie camping nous avons pu profiter de la piscine. Un caïman se reposait à quelques mètres de nous et le lendemain il avait disparu ( il n’était pas en plastique celui-là !). La troisième nuit au bord du Kavango nos tentes s’ouvraient encore en donnant sur le fleuve. On pouvait y voir passer les pêcheurs ou des femmes lavant leur linge. Devant notre emplacement de camping il y avait un panneau : attention aux crocodiles et aux hippopotames. Anna n’était pas très rassurée. L’ouïe en éveil nous avons entendu et vu beaucoup d’oiseaux avec des chants tellement différents les uns des autres. Une nuit nous avons été réveillé par des bruits d’eau et de pas sur l’herbe. Nous dormions dans nos tentes sur le toit de la voiture et nous n’avions pas fermé la dernière toile de la tente juste après la moustiquaire ce qui fait que nous pouvions voir tout ce qui se passait dehors. Le clair de lune éclairait le fleuve et nous avons vu 2 gros hippopotames se promenant juste devant nous à 3 mètres.. impressionnant… c’était pas le moment de descendre faire pipi… ils sont restés là une dizaine de minutes puis on les a vu replonger dans le fleuve.

ROPA
Camping le long du Kavango
TABLE2
Apéro time
SOLEIL2
Camping le long du Kavango
TABLE
Apéro time
BOTSWANA1
Camping le long du Kavango
PANNEAU
Camping le long du Kavango
NUIT
Camping le long du Kavango

 

Nous avons rendu notre super 4×4 dans la ville de Kasane au Botswana où nous étions au point de frontière entre 4 pays: La Namibie, le Botswana, la Zambie et le Zimbabwe. Nous avons fait une croisière en bateau sur le fleuve du parc Chobe où nous avons vu de nombreux hippopotames, des éléphants 🐘 nageant dans la rivière, mais aussi des crocodiles 🐊 et encore pleins d’autres bêtes sauvages. Le coucher du soleil sur la rivière était magnifique.

 

croco1
Parc Chobe
RIO4
Parc Chobe

TORTUE1

Croco
Parc Chobe
RIO
Parc Chobe
RIO7
Parc Chobe
RIO6
Parc Chobe
RIO8
Parc Chobe
RIO5
Parc Chobe
RIO9
Parc Chobe
RIO3
Parc Chobe

Pour finir en beauté notre périple africain nous sommes allés au Zimbabwe 🇿🇼 pour découvrir les merveilleuses chutes Victoria. C’est une des trois plus grandes chutes d’eau du monde ( avec Iguazu au Brésil et les chutes du Niagara). Nous y étions pendant la saison sèche mais c’était quand même spectaculaire. Nous y avons eu très chaud mais la brume provoquée par les chutes d’eau permettait de se rafraîchir. Il y a un chemin à parcourir le long des chutes que nous avons dû parcourir au moins trois fois tellement c’était beau. On avait du mal à s’arracher.

 

VICTORIAS8
Victoria falls
VICTORIAS3
Victoria falls
VICTORIAS9
Victoria falls
VICTORIAS6
Victoria falls
VICTORIASS
Victoria falls
VICTORIA9
Victoria falls
VICTORIASS1
Victoria falls
VICTORIA3
Victoria falls
VICTORIAS
Victoria falls
VICTORIAS4
Victoria falls
VICTORIAS5
Victoria falls
VICTORIA1
Victoria falls
VICTORIA4
Victoria falls

Pour l’anecdote du fait des récents problèmes politiques au Zimbabwe nous avons été surpris par les prix tous affichés en US$. Dans la rue de nombreux locaux nous proposaient des billets de monnaie locale sans que nous comprenions pourquoi. Après questionnement il s’agissait juste de billets souvenirs … de « one hundred trillions » de dollars zimbabwéens (100000000000000$).. le pays où l’on pouvait tous être trillionnaires…

Au revoir l’Afrique et à nous l’Asie !!

4 commentaires

  1. Ah des nouvelles !

    Qu’on en apprend des choses à vous suivre !!!

    Je ne sais pourquoi, dans mon esprit, le Zambèze était un fleuve coulant d’Est en Ouest pour aller se jeter quelque part dans l’Atlantique …
    Il vient de s’inverser !
    L’eau coule maintenant dans l’autre sens pour se jeter dans l’océan Indien …
    Suis tout déboussolé.
    En ses 2 500 Km de long, il traverse les pays en Z.
    Il passe en Zambie, se partage la frontière de la Zambie et du Zimbabwe, pour finir au Mozambique.

    Autre chose, vous nous dites que vous avez passé plusieurs nuits le long du fleuve Okavango truffé de caïman et d’hippopotames nocturnes.
    On m’avait appris que les cours d’eau s’écoulait vers la mer et que, plus particulièrement, un fleuve se jetait dans la mer ou l’océan.
    Eh bien, non !
    Là encore vous me perturbez !
    L’Okavango est un fleuve « endoréique ».
    Il ne va nulle part !!!
    Il se perd.
    Il disparaît sans atteindre la mer.
    Il est bu !!!
    Il s’achève dans un désert au Botswana.

    En un mot, vous me retournez le cerveau avec toutes vos aventures 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, en suivant votre blog, nous avons eu l’impression de prolonger ce fabuleux voyage en namibie où nous avons eu le plaisir de vous rencontrer pendant le transfert vers victoiria falls.Maintenant, nous allons suivre, avec impatience, le reste de votre périple.
    Régine et philippe cormerais

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s