Douceur de vivre à Luang Prabang

Douceur de vivre à Luang Prabang :

Mais quelle aventure pour y arriver ! Pour nous rendre à Luang Prabang depuis Paksé nous avons pris plusieurs bus. Le trajet était très long mais nous avons préféré y aller d’une traite. Nous avons pris pour commencer un sleeping bus. C’est donc un bus avec de vrais lits. Nous en avions beaucoup entendu parler et on a été ravi de le tester. Les couchettes ne sont pas très grandes ni en longueur ni en largeur et il est bon de ne pas mesurer plus d’1,60m ( Marco était à l’aise 😆). Nous avons plutôt bien dormi et cela nous a permis de ne pas être trop crevés pour la suite du trajet. Le sleeping bus s’arrêtait à Vientiane vers 7h30 et après nous devions prendre un van pour Luang Prabang. Un van est venu nous chercher à la gare routière pour nous amener jusqu’au départ du bus. Cela sera un bus pour Van Vieng d’abord. Nous nous retrouvons dans un bus vieillot pleins de touristes. À Van Vieng nous attendait un van qui lui allait nous amener jusqu’à Luang Prabang. La route finale était splendide mais fatigante et interminable. La route était mauvaise, j’ai été malade dans le van 🤢 et le trajet n’en finissait pas. Quand on pensait bientôt arriver le chauffeur nous a dit qu’il restait encore 2h.. Nous sommes arrivés à notre hôtel à 20h30 soit après 24h de trajet … épuisés. Les enfants étaient tellement fatigués qu’ils n’ont pas voulu sortir dîner. Nous sommes sortis à la recherche d’un endroit où dîner et sommes tombés un peu par hasard sur le marché de nuit qui vendait plein de bonnes choses. Nous nous sommes partagés un poisson grillé avec une salade de crudités et c’était délicieux. Le meilleur poisson grillé jamais mangé par Marco.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour notre premier jour à Luang Prabang nous avons pris notre temps. En prenant notre petit déjeuner dans l’hôtel nous avons rencontrés plusieurs personnes très sympathiques. Une dame voyageant avec son fils qui était dans le même van que nous pour venir de Van Vieng, un couple de français vendéens en vadrouille en Asie qui a eu la gentillesse de me passer le guide du Laos version numérique, une famille de tourdumondistes franco-écossais avec deux enfants de 7 et 10 ans. Avec toutes ces rencontres cela a été un peu dur de se mettre au travail d’école comme prévu mais finalement les enfants s’y sont bien mis. Nous sommes partis découvrir Luang Prabang à pied et trouver de quoi déjeuner. Nous avons fini dans le même endroit que la veille au soir à manger des nems et une salade de crudités. On sentait que cela allait devenir notre QG. L’après-midi est passée tranquillement entre balade au bord du Mékong, grimpette sur le mont Phousi et promenade dans le marché nocturne. Pour dîner nous sommes retourné au même endroit que le midi et la veille au soir. C’est une ruelle qui s’anime le soir avec pleins de petits stands de street food. On peut y manger de la viande mais aussi de délicieux poissons grillés. Nous avions hâte de faire découvrir cela aux enfants. Ils ont adoré manger le poisson grillé avec les doigts et pour clôturer le repas nous nous sommes achetés plusieurs parts de gâteaux moelleux au chocolat !! Un régal.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour notre deuxième jour à Luang Prabang nous nous réveillons sous la pluie et cela va durer toute la journée. Nous en profiterons pour avancer sur les articles du blogs, pour faire l’école et papoter avec des voyageurs de l’hôtel et notamment la famille tourdumondiste. Les enfants joueront ensemble à cache cache dans notre chambre de 15m2…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le troisième réveil est plutôt gris mais motivés nous décidons de partir visiter les cascades de Tad Sae. J’avais lu des commentaires mitigés sur internet et nous serons très agréablement surpris. Nous avons trouvé un tuk tuk pour nous y amener et nous avons pu prendre tout le temps que l’on voulait sur place. Les cascades sont à environ 30 minutes de Luang Prabang et nous sommes contents d’avoir choisi cette option plutôt que le scooter vu l’état des routes. En arrivant sur le site des cascades il faut prendre une pirogue pour aller quelques centaines de mètres plus loin sur l’autre rive. Il y a un petit chemin bien balisé qui monte vers les cascades et nous découvrons un lieu paradisiaque. Nous sommes les seuls touristes sur place.. peut être le temps nuageux a fait fuir tout le monde. Ce sont des cascades qui ne sont pas hautes mais larges avec une série de petits bassins à l’eau bleue. Les chutes sont au milieu de la végétation dans les arbres. Après quelques hésitations les enfants et Marco filent se baigner. .. moi, acte manqué, j’ai oublié mon maillot de bain.. après quelques hésitations on se rappèlera qu’ici pour ne pas choquer, les femmes doivent se baigner tout habillées. Donc je file à l’eau également. Nous sauterons tous les 4 du haut d’une chute. C’était génial ! Emilio nous prouve encore une fois qu’il sait de mieux en mieux nager !! Retour frisquet vers Luang Prabang à cause du tee shirt mouillé 😉mais sans regret.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour le quatrième jour nous décidons d’une matinée studieuse entre devoirs, blog, programmation du voyage et d’une après midi pistoche!! C’est un endroit dans Luang Prabang très kids friendly avec piscines, jeux et restaurant bar transat pour adultes. C’était recommandé dans le routard et j’en avait entendu parler par d’autres familles françaises. Nous décidons d’y aller à pied et là, grosse déception … le lieu est fermé pour travaux … les enfants sont très déçus. Nous nous rabattrons sur la piscine de notre hôtel après avoir longtemps cherché un endroit où déjeuner…

C’est à ce moment de la journée ( vendredi à 16h ) que je me met à paniquer concernant les visa vietnamiens.. nous partons dimanche et je pensais que l’on pouvait simplement les faire en arrivant à l’aéroport. Hors pour faire le visa d’un mois sur place en arrivant il faut en fait une lettre d’acceptation de l’immigration et pour l’obtenir cela prend 3 jours ouvrables par internet. Nous aurions pu faire également des e-visa pour 25$ mais il aurait fallu s’y prendre 3 jours plus tôt … gros stress .. je me renseigne sur les sites pour obtenir un visa express et on me demande 650$ !!!juste pour la lettre d’autorisation d’entrée … je désespère de ne pas avoir mieux vérifié les conditions d’entrée et de visa … marco m’interdit de payer cette somme. Mais nous avons pourtant notre avion dimanche et mon frère arrive avec sa famille lundi matin.. comment faire? Il y a bien une exemption de visa si on reste moins de 15 jours mais nous y resterons 21 jours et j’ai lu que une fois entrés sans visa on ne peut pas le faire sur place … Un jeune français rencontré à l’hôtel (Arian, milles merci à toi 🙏 ) va nous sauver de cet imbroglio administratif. Il nous explique qu’il est entré au Vietnam il y a un mois sans visa et que souhaitant rester plus longtemps il a fait faire par son hôtel un allongement de son exemption de visa, sur place et pour la somme de 35$!! Ouf, sauvés, je respire, nous rentrerons donc au Vietnam sans visa et le ferons sur place avec une agence !! Nous serons donc bien là pour accueillir Alexis et sa famille lundi !!

Nous allons nous réconforter avec un dîner Laotien dans un restaurant qu’on nous a recommandé. C’était super on y accède par un pont de bambou et on y mange de la fondue laotienne. Ce fut très ludique : deux braseros avec une espèce de poêle percée en haut sur laquelle on faisait griller la viande et dans laquelle on pouvait en bas faire chauffer un bouillon dans lequel on ajoutait légumes, pâtes, vermicelles et même des œufs ! On a adoré !

 

IMG_8634

 

Pour notre avant dernier jour entier à Luang Prabang il y avait une chose que nous devions voir et que nous avions repoussé depuis le début de notre arrivée ici. C’est l’aumône des moines le matin. Luang Prabang est une ville avec de nombreux temples et qui compte de très nombreux moines dont de très jeunes novices. Le matin très tôt avant le lever du soleil ils déambulent dans les rues du centre ville pour recevoir l’aumône des habitants de la ville. C’est dans la tradition bouddhiste. Nous avions lu que malheureusement cette aumône matinale était un peu devenue un moment très touristique et peu respecté par les touristes eux même. Quand on a demandé au gérant de notre hôtel où fallait-il mieux aller pour voir leur déambulation sans être dans la foule il nous a clairement dit qu’il suffisait de rester devant son hôtel. C’était parfait, les enfants pourraient même rester en pyjama et nous retournerons nous coucher après. Nous voilà donc sur le qui vive à 6h du matin devant l’hôtel (en pyjama) et nous voyons deux habitants préparer leurs offrandes. Nous verrons passer en tout et pour tout 17 moines … c’est déçus que nous remonterons dans notre chambre nous coucher. Je crois qu’à trop vouloir fuir les touristes on finit par être déçus. Donc demain ne sera que partie remise pour notre dernier jour nous irons dans le centre ville. Ce qui nous a même fait rire c’est que les enfants ( qui étaient assis sur le bord de la route ) ont eux aussi reçu des offrandes par les habitants ( friandises et biscuits !!!) .

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Après cet épisode raté nous nous sommes donnés rendez-vous avec trois autres français (Arian, Fiona et Sandro) pour partir aux chutes de Kuang Si avec un sympathique chauffeur de tuk tuk (le même depuis notre arrivée à Luang Prabang). Cela nous permettait de partager le prix de la course. Après environ 45 min de route nous arrivons sous les nuages aux chutes de Kuang Si. Il y a un joli passage aménagé pour arriver à la rivière et nous passons par une zone de protection des ours noirs d’Asie. Semblant respecter leur milieu naturel on peut les voir de très près. Cela a beaucoup plu aux enfants. C’était la première fois qu’ils voyaient des ours comme ceux là. Nous arrivons ensuite aux chutes qui sont, comme nous l’attendions, magnifiques. Cela débute par des bassins d’eau turquoises jusqu’aux grandes chutes à proprement parler qui sont juste splendides. Par contre plus la matinée avance et plus le nombre de touristes devient important. Nous serons ravis de partir au moment où plusieurs cars de chinois arrivent. Nous ferons l’ascension jusqu’en haut des chutes mais sans que cela n’apportent une vue qui vaille vraiment le coup. Puis sur le chemin du retour nous nous sommes arrêtés un bon moment pour nous baigner. Au départ nous ne sommes par très nombreux puis de plus en plus de monde se retrouve dans l’eau. Elle est fraîche mais très agréable. Là où nous nous baignons il est simple d’accéder jusqu’aux cascades. Anna nous y rejoindra sans problème, Emilio restera au début sur le bord. Après avoir suivi l’exemple d’un autre touriste nous sauterons les uns après les autres d’un promontoire qui est en fait un tronc d’arbre horizontal qui sert de plongeoir, ce qui nous apporta quelques sensations fortes. Nous déjeunerons sur place avant de reprendre le tuk tuk qui nous ramènera à Luang Prabang. Nous passerons ensuite une après-midi tranquille et un dernier dîner dans notre repère à grillades, puis une dernière balade sur le marché de nuit pour trouver quelques cadeaux de Noël pour les futurs arrivants.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour notre dernière journée à Luang Prabang nous nous sommes encore une fois réveillés aux aurores pour aller voir l’aumône des moines. Cette fois ci nous étions à 5h45 au croisement des rues principales où plusieurs touristes étaient déjà là mais également des vendeuses de riz ou de friandises que l’on peut offrir aux moines. Leur système est plutôt bien rodé. Les touristes arrivent en petits groupes et achètent des offrandes puis sont installés sur de petits tabourets de plastique. Un peu avant 6h nous avons vu plusieurs processions de jeunes moines. Je m’attendait à voir beaucoup de locaux et de touristes, presque une rue bondée. C’était très intimiste quelques touristes asiatiques (pour ne pas dire chinois) ,quelques occidentaux et les moines. Emilio les a compté et nous avons vu 109 moines déambuler. A la fin de la file des donateurs il y avait des enfants laotiens avec des sacs plastiques auxquels les moines redonnait une petit partie de ce qu’ils avaient récolté. En fait je réalisais que ce que nous avions vu la veille au petit matin devant l’hôtel était la « vraie procession » des moines passant dans les ruelles noires de la ville où quelques locaux les attendent pour des donations. Donc le côté beaucoup plus authentique. Ce que nous avons vu ce dernier jour était le côté « photogénique » du rite où les touristes participent à leur façon en achetant du riz qui sera refilé aux enfants pauvres cela pour avoir une belle photo à ramener à la maison. Alors non, nous n’avons pas vu des hordes de touristes chinois irrespectueux comme on nous l’avais signalé juste quelques petits attroupements. À 6h30 nous étions tous dans notre lit pour grappiller deux bonnes heures de sommeil manquantes.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le Laos est un pays que nous avons beaucoup apprécié, d’abord et surtout pour sa nature. S’il n’y avait qu’un mot à retenir cela serait : Cascades !! Nous avons adoré nous baigner dans les bassins, chutes et rapides en tous genres. Nous avons apprécié la tranquillité de Luang Prabang et son marché de nuit où l’on pouvait dévorer des brochettes pour trois fois rien.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nous partons pour Hanoï retrouver Alexis (mon frère) et sa famille. A nous le Vietnam !!

4 commentaires

  1. Joyeux Noël à tous !
    Le Laos a bien changé….des bus avec des lits, je n’en reviens pas…quelle classe ultime !
    J’y ai passé 1 mois et demi en 2000 et j’avais traversé le pays en pirogue, en bus ( tabouret en métal non fixe sur des pistes avec des bosses …) et en avion pour aller au nord, les sièges bougeaient et s’étaient pliés durant le vol …:(
    Mais, je me souviens de la fondue et des brochettes savoureuses que je retrouve sur vos photos. Avez-vous goûté les brochettes de cafards ?

    Merci de me faire voyager. Je vous suis avec attention et vous m’impressionner de courage et d’organisation…bravo !
    Gros gros bisous à tous les 4. Continuez de me faire rêver…
    Sandrine

    Aimé par 1 personne

    • Salut Sandrine, merci pour ton message qui nous fait très plaisir. J’espère également que vous passez de bonnes fêtes en famille. Nous avons beaucoup aimé le Laos qui a dû quand même bien changer depuis 2000 mais qui reste authentique. Non, nous n’avons pas goûté encore aux brochettes de cafards mais ça pourrait plaire à Marco 😂. Gros bisous à vous 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s