NZ, île du sud, partie 2 : la région des lacs

Pour la suite de notre périple nous avons poursuivi la route plus au sud vers la région des lacs. Le premier à atteindre fut le lac Wanaka. Nous avions au moins 3 h de route depuis la région des glaciers. Nous avons fait la route sous des trombes d’eau.. mais les paysages étaient très beaux. Ils devaient l’être encore plus sous le soleil. En arrivant près du lac de Wanaka le temps s’est un peu dégagé et les vues étaient tellement belles que nous nous sommes arrêtés pour déjeuner. Entre averses et éclaircies, les vues sur le lac et les montagnes étaient changeantes mais sublimes. Nous étions ravis de cette pause improvisée dans un camp du DOC ( Department of Conservation) celui ci était en contrebas, près du lac. Nous sommes ensuite arrivés sous le soleil dans la ville de Wanaka, située au sud du lac qui porte son nom. Nous avons trouvé un lieu gratuit où l’on pouvait se doucher, utiliser la wifi et vider et se recharger en eau propre. C’était parfait.

HUMO2

oaxaca
Lac Wanaka

oaxaca2

Nous avons poursuivi la route plus au sud vers Queenstown et nous nous sommes arrêtés à mi chemin dans un camping en pleine nature, génial, face au lac. Les paysages étaient encore une fois très beaux. Il y avait du vent mais pas de sandflies ni de moustiques. Nous ne vous avons pas parlé de cet inconvénient propre à la côte ouest de la NZ!! Les sandflies!! Ce sont de petites mouches qui piquent en faisant mal et elles restent accrochées à la peau donc on se rend compte rapidement qu’on a été piqué. Le problème est que leur piqûre est très très prurigineuse. Ce qui veut dire que ça gratte beaucoup beaucoup… et longtemps.. surtout si on se gratte. Pour ma part malgré toute ma bonne volonté et mes techniques de méditation 🧘‍♀️ ce fut un échec.

oaxaca4

Le jour suivant nous sommes arrivés à Queenstown et là le temps était dégagé. Nous avons pu faire une activité très attendue des enfants : la luge de Queenstown. C’est une ville réputée pour être la capitale des activités outdoor. On peut y faire toutes les activités de plein air imaginables. Du saut à l’élastique, du parachute, des activités sur le lac… Le circuit de luge est situé dans un très bel endroit sur la montagne face au lac. La vue était splendide. On prend d’abord des télécabines puis un télésiège et là on nous explique comment fonctionnent les luges et on descend sur le circuit en béton en faisant la course. En fait, on s’est bien demandé avec les enfants pourquoi ils appelaient cela de la luge: pas de neige ni glace, pas de « luge » mais plutôt de petits karts mais c’était très amusant. Les enfants ont adoré ! Et les parents aussi 😝. Nous avons fait chacun trois tours de circuit. Le dernier sur la piste rouge plus difficile et plus rapide. Les enfants maîtrisaient hyper bien leurs petits bolides. C’était génial. La vue était très belle. Le temps nuageux au départ s’est petit à petit dégagé.

IMG_3131
Queenstown et le lac Wakatipu
IMG_3139
Queenstown et le lac Wakatipu

IMG_3135IMG_3136

Après cette étape nous avons pris la route plus au nord du lac Wakatipu et nous avons trouvé un camping en bordure du lac, c’était très beau et très sauvage.

Le lendemain nous avons poursuivi la route encore plus au nord du lac vers le petit village de Glenorchy. C’est un groupe de Français qui nous l’avait conseillé. C’est très mignon. Il y a de belles vues sur les montagnes, une petite balade à faire le long de l’eau. Les nuages ont progressivement complètement disparu. Les enfants ont joué à grimper dans un arbre pendant que Marco faisait voler son drone.

IMG_3168

oaxaca8
Glenorchy et le lac Wakatipu
oaxaca10
Glenorchy et le lac Wakatipu
oaxaca6
Glenorchy et le lac Wakatipu

Nous avons beaucoup apprécié cet endroit malgré les mini bus d’asiatiques qui sortaient juste pour prendre une photo et repartir. Nous avons repris la route retour vers Queenstown, toujours aussi belle. Nous nous sommes arrêtés le long de la route dans un parc de jeux pour enfants. En fait c’était plutôt un terrain d’entraînement de musculation. On a bien rigolé car il y avait deux tyroliennes aux arrivées un peu violentes… C’était une pause déjeuner très sympa. A Queenstown nous nous sommes arrêtés deux heures dans la bibliothèque de la ville. Cela a permis de recharger les batteries et de faire l’école dans un vrai lieu sérieux… et non pas face à un paysage de dingue 😜 ce qui est parfois un peu déconcertant pour les enfants … Nous avons repris notre van pour une pause douche chaude dans un super lieu gratuit en bordure de Queenstown puis avons roulé vers la côte est. Nous nous sommes arrêté à mi chemin dans un camping le long d’un lac et il a plu toute la nuit. Au réveil, l’eau avait monté et n’était plus qu’à quelques centimètres de nos roues.

IMG_3210

Une des révélations culinaires de la NZ a été la prune !! Et les fruits en général. Nous trouvions facilement en bordure de route des stands de vente de fruits soit en laissant l’argent dans une honesty box soit auprès de producteurs. Tous les fruits achetés étaient délicieux. Quel plaisir nous avons eu à manger des nectarines, des abricots et des prunes rouges !! Marco a adoré bouloter des prunes. En France on préfère habituellement les reines claudes ou les quetsches mais ici qu’est ce que ces petites prunes rouges étaient bonnes !!

Après Queenstown et ses lacs nous avons atteint la côte Est sous le soleil. Nous avons découvert une côte avec de grandes plages. Nous nous sommes arrêtés sur une plage sur laquelle on trouve des formations rocheuses étonnantes appelés les moeraki boulders. Ce sont de gros cailloux très ronds comme des œufs .. de nombreuses légendes circulent les concernant. Des maoris pétrifiés aux œufs de dinosaures. … très surprenant de trouver ça là au milieu d’une plage de sable.

ROCS7
Moeraki boulders
ROCS8
Moeraki boulders
ROCS6
Moeraki boulders
ROCS5
Moeraki boulders
ROCS4
Moeraki boulders
ROCS10
Moeraki boulders
ROCS18
Moeraki boulders
ROCS22
Moeraki boulders
ROCS1
Moeraki boulders
ROCS14
Moeraki boulders
ROCS12
Moeraki boulders
ROCS15
Moeraki boulders

Sur la plage nous avons rencontré une famille de français: Anne-Sophie, Julien et leurs filles Emma et Prune de 10 et 8 ans. Ils étaient aussi en voyage au long cours pendant un an vadrouillant en Asie et en Océanie. Après la visite de la plage nous nous sommes retrouvés dans le même free camping en bordure de plage pour le plus grand plaisir des enfants. Ils se sont tout de suite bien entendus et sont allés construire une cabane. Les parents ont pris l’apéro ensemble et nous avons tous passé une très bonne soirée.

ENFANTSvoiture

Le lendemain nous avons pris la route pour le centre de l’île vers le lac Pukaki. La route pour arriver jusqu’au lac était admirable entre lac et montagne. Nous avons trouvé un campement en bordure du lac avec une vue incroyable sur le mont Cook. Son sommet enneigé était dégagé et se reflétait dans le lac d’un bleu très particulier. Nous nous sommes baignés dans le lac. L’eau était bien fraîche et c’était très agréable. Sans s’être donné rdv à l’avance nous avons retrouvé nos copains de la veille au même camping pour le plus grand plaisir des enfants et des parents. L’apéro face au lac et au coucher du soleil avec un petit vin blanc. Idyllique!!

CIEL4
Lac Pukaki et le mont Cook
CIEL9
Lac Pukaki et le mont Cook

0bae426b-b959-4714-a16c-34c1da1e1a13d5133642-f42a-4d02-b246-842efe6bbc16

L’endroit était tellement sympathique que nous y avons passé la matinée et le début d’après midi du lendemain à flâner, papoter et prendre le déjeuner. Les enfants avaient trouvé une grotte dans les rochers et se sont beaucoup amusés tous ensemble.

CIEL3CIEL2IMG_3319

Ensuite et tous ensemble nous avons suivi la route le long du lac Pukaki en allant vers le mont Cook qui était admirable. L’eau du lac était plate et les nuages se reflétaient comme dans un miroir. Nous avons été dans un camping payant toujours avec nos copains et il y avait pleins de lapins en liberté. La vue sur les montagnes, les couleurs du couchant, dur de trouver les mots pour décrire un tel paysage. La soirée fut efficace profitant des commodités du camping: Laverie, douches, remplissage de batteries d’ordi et au dodo.

CIEL13
Nos deux vans!
IMG_3367
Le mont Cook

IMG_3328CIEL11amigos2

La journée suivante était comme celle d’avant très belle. Un mont Cook toujours aussi beau et dégagé de nuage. Nous avons fait la randonnée appelée Hooker Valley Track. Une belle randonnée, facile, car très peu de montée avec trois ponts suspendus à traverser. Les enfants crapahutaient en tête. Nous avons vu de nombreux hélicoptères qui ne déposaient pas des touristes en haut du mont Cook cette fois-ci mais venaient vider les poubelles et les toilettes des abords des chemins de randonnées!! Nous sommes arrivés à la fin de la randonnée face au mont Cook, la plus haute montagne de NZ de 3724m, son sommet reste enneigé toute l’année. Un petit lac de couleur grise est le point de vue d’arrivée de la randonnée. Au fond on peut y voir un glacier probablement en train de fondre comme les autres de NZ… dans le lac il y avait de petits icebergs. Nous avons trouvé un coin pique nique face à cette vue splendide. Plusieurs randonneurs sont venus titiller Marco… ils plongeaient dans l’eau glacée et arrivaient même à nager jusqu’à l’iceberg. Marco n’a pas trop hésité, un petit plongeon quelques brasses et il a réussi le même exploit. Le moment était mémorable mais pas pour autant un plaisir. Il est revenu au bord les pieds complètements anesthésiés par le froid. Emilio a réussi l’exploit de plonger dans l’eau la tête sous l’eau. Anna et moi nous sommes abstenues … Cette randonnée n’est pas une boucle mais c’est avec plaisir que nous avons pris le chemin du retour. Ici chaque heure du jour donne des tonalités différentes et le chemin retour s’est fait presque en courant pour les 4 enfants qui ne souhaitaient qu’une seule chose : qu’on ne les rattrape pas!

CIEL15ENFANTS6CIEL14IMG_3398EMILIOENFANTS7ENFANTS9IMG_3405IMG_3411

Nous sommes retournés ensuite au camping gratuit qui est le long du lac Pukaki face au mont Cook. Il faisait tellement beau que les lumières sur le mont étaient encore incroyables. On ne s’en lassait pas. Nous avons pris l’apéro face au mont Cook après une baignade qui nous a rafraîchi après cette journée de rando sous le soleil. Nous avons rencontré également une famille Québécoise en tour du monde ( http://www.etsionpartait.ca ). Ils avaient deux garçons de 9 et 11 ans et ils se sont tous mis à jouer au loup garou dans notre van .. on a mis l’ambiance dans le camping …

8d874bfa-6a83-42bd-829c-b5f6f77d5e22
Lac Pukaki
44b7c0ce-1391-4628-88fd-bd9543e91326
Avec les québécois

IMG_3428CIEL2CIEL5CIEL7

Le matin qui a suivi était très brumeux. Après avoir vu le mont Cook face à nous pendant 3 jours on ne voyait pas à trois pas. Les 6 enfants sont partis jouer dans leur cabane dans les rochers pendant que les adultes rangeaient et papotaient. Petit à petit la brume s’est levée laissant apparaître le bas du lac Pukaki. Nous avons pris la route vers le lac Tekapo réputé très beau avec une eau très bleue. A quelques kilomètres de notre campement la brume a disparu et nous découvrions les montagnes alentours. L’arrivée au lac Tekapo nous a fait découvrir de très beaux panoramas et malheureusement nous avons retrouvé les cars de touristes prenant des photos face au lac. Nous avons fait de petites courses car le séjour tirait sur sa fin. Il y avait comme très souvent un petit parc avec deux grandes tyroliennes pour les enfants encore une fois un peu violentes … Après une longue pause pique nique face au lac Tekapo nous sommes allés nous poser en bordure de celui ci sur une petite plage de galets où nous étions presque seuls. Nous avons fait bronzette et puis sommes encore allés nous baigner. L’eau était très bleue très belle. Nos amis bordelais nous ont rejoint sur la plage où nous avons traîné presque jusqu’au coucher du soleil. Après nous sommes partis en se suivant en quête d’un camping et le seul gratuit du coin était situé à 30 minutes en voiture. La route pour y arriver était admirable; les lumières du soleil couchant et surtout on observait certains nuages collés à la montagne, comme de la chantilly dégoulinante. Nous sommes arrivés dans le camping qui n’était pas trop rempli dans un superbe environnement. La route pour y accéder était un peu cahoteuse sur la fin, cela doit décourager certains gros camping cars. Nous avons dîné encore une fois une table d’enfants d’un côté (dans notre van) et une table d’adultes de l’autre. Il faut dire que le van de nos amis était plus grand, avec de vraies lumières et plus confortable… donc plus adapté aux parents 😉.

CIEL10CIELENFANTS10

Le réveil fut doux, tranquille, avec de la brume. Celle ci s’est progressivement levée laissant découvrir le beau paysage imaginé la veille à l’arrivée. Nous avons mis les enfants aux devoirs et c’était quand même plus facile de les motiver à plusieurs. C’était formidable l’entente durant ces 6 jours entre les enfants. Prune a aidé Emilio avec beaucoup d’attention à écrire ses cartes postales et nous la remercions pour cela !! Après ils sont partis tous les quatres jouer dans la rivière. Il y avait de gros poissons probablement des truites et les enfants n’ont pas manqué d’ingéniosité pour essayer de les attraper mais en vain.

a0993a6d-7c18-4b23-b825-ac87abbc4dc4ENFANTS3ENFANTS4

Nous devions reprendre la route vers Christchurch et nous avons eu beaucoup de mal à partir. Nous repoussions heure après heure le moment du départ. Nous avons pris un dernier déjeuner concocté par Marco tous ensemble au soleil. Nous étions seuls dans ce superbe endroit. Les campeurs de la veille avaient tous déguerpis en fin de matinée. Nous avons eu du mal à nous quitter mais nous avons fini par décoller vers 16h pour prendre la route vers Christchurch.

MARCO

Une semaine auparavant avait eu lieu à Christchurch une tuerie qui devait tristement entrer dans l’histoire tragique de la Nouvelle Zélande. Une quarantaine de musulmans ont été assassiné dans leur lieu de culte. Nous avons croisé sur la route de nombreux hommages aux victimes. Nous étions bien loin de ces drames atroces au bord de nos lacs aux eaux bleues et nos montagnes. Cela nous a rappelé à la dure réalité de notre monde actuel. Nous avons dormi à quelques kilomètres de Christchurch puis le lendemain pour prolonger le plaisir des beaux paysages nous avons trouvé un coin charmant en bordure de mer avant de rendre notre van à l’aéroport de Christchurch.

Nous avons pris ensuite un vol direction Auckland. A Auckland nous étions dans un hôtel pas terrible ( notre chambre sentait terriblement les pieds .. mais comme nous étions arrivé à minuit , difficile d’en changer ) mais qui avait au moins le mérite d’être en plein centre ville. Pour notre unique journée à Auckland nous nous sommes promenés dans le centre ville. Nous sommes allés voir la fameuse tour tout en hauteur puis nous nous sommes baladés le long du port. C’était très animé et vivant. Cela nous a donné envie de nous arrêter en terrasse. Nous avons trinqué avec notre première margarita du voyage dans un restaurant mexicain. Hypers bonnes! Venant concurrencer celles de Marco ( si vous ne nous croyiez pas allez au Saut du crapaud dans le 14eme… petite pub au passage…).

VILLEANNAVILLE2

Ce fut la dernière étape de ce merveilleux voyage en Nouvelle Zélande. C’est un des premiers pays où je serai bien restée un peu plus longtemps. Il y avait tant de choses à voir. C’est un pays à la nature exceptionnelle. Nous avons vraiment adoré nous balader librement en van, aller où bon nous semblait dans des paysages époustouflants, pouvoir cuisiner. Cette belle rencontre en fin de séjour avec Anne-Sophie, Julien, Emma et Prune nous a fait du bien. Le feeling entre nous tous est passé tout simplement, c’était simple et tellement agréable ! Nous n’avons pas tout vu, nous avons fait le choix de prendre un peu notre temps. Il nous faudra revenir à coup sûr !!

 

3 commentaires

  1. Promis pour la margarita au Crapaud après votre retour dès qu’ on monte à Paris.Et oui on vous lit toujours avec attention.Philippe et Régine.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est toujours un plaisir de lire ce blog! La Nouvelle Zélande semble un pays époustouflant et donne vraiment envie d’aller le découvrir.
    Le bonheur se lie sur vos visages!
    Janine

    Aimé par 1 personne

Répondre à Philippe et Régine Cormerais Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s