Le dernier article ..

 

« Bon alors ??? Ça se passe comment le retour ?? »

Et bien unanimement plutôt bien ! 

Marco a retrouvé son restaurant qui, en un an, n’a pas brûlé et est complet presque tous les soirs. Vous comprendrez là qu’il a vite été replongé dans le bain. Les enfants ont retrouvé le chemin de l’école presque avec plaisir plutôt contents de retrouver un vrai cadre de travail. Parce que en vrai, l’école avec papa et maman c’était pas très sérieux … 😂 Et moi et bien j’ai retrouvé un hôpital accueillant plein de gens bienveillants qui semblaient heureux de me revoir donc j’ai envie de vous dire que tout va bien. 

« Mais vraiment tu es sure que ça va ? Ça doit faire bizarre quand même ? » 

Ce qui est étrange c’est l’impression d’être parti en vacances 15 jours car au fond les choses ne changent pas tellement en un an. Comme si cette année n’avait pas existé. On a retrouvé nos marques presque trop facilement ! 

Ce dernier article il est dur à écrire. Ça fait plusieurs jours que je repousse cette échéance mais il faut s’y mettre. Il faut l’écrire car nous avons tout un tas de gens à remercier.

D’abord, merci lectrice, merci lecteur ! C’est un peu peu grâce à vous que l’envie d’écrire a été présente pendant tout ce voyage ! Ce blog nous ne pensions pas le tenir aussi régulièrement et en fait il nous permettait à tous les 4 de revivre un bout de chemin à chaque fois qu’un article était en préparation; et c’est si important de se souvenir.

Tous vos messages, même si je n’y répondait pas toujours, nous ont fait un plaisir immense ! Merci aux fidèles, à la famille proche et élargie, aux amis, aux amis d’amis, aux collègues proches puis moins proches, aux voisins, aux voyageurs rencontrés en route, à ceux qu’on a pas pu rencontrer, à ceux en préparatifs ou ceux qui sont déjà rentrés et aussi à toi inconnu(e) qui peut-être t’es nourri un peu de notre voyage pendant un an.

Si j’écris tout cela c’est que moi même je m’étais abreuvée des blogs de famille voyageuses avant de partir. Toutes ces familles m’avaient inspirées et permis d’organiser chaque jour un peu de ce grand voyage. Un énorme merci à ce fameux réseau des familles autour du monde. Un réseau social tellement bienveillant où je n’ai jamais vu de réponse déplacée, moqueuse comme on peut le voir sur certains réseaux, sans jugement sur la façon de voyager des uns et des autres et une telle mine d’information!! C’est grâce à ce réseau qu’on a rencontré nos amis les Rougier! Une rencontre tellement forte qu’on a pas arrêté de se recroiser pendant un an aux quatre coins du monde. Ils sont devenus des amis de longue date en moins d’un an.

Et puis d’autres rencontres il y en a eu des tonnes et ça c’est vraiment un point très très positif de notre voyage. 

Que de personnes rencontrées sur les chemins. Qu’il va être dur d’essayer de n’oublier personne ! 

Par ordre chronologique des rencontres : Brent et son cirque du cap, Régine et Philippe au Botswana devenus lecteurs assidus du blog, Jean Jacky ( nous viendrons te voir dans ta maison d’hôte !), les trois frenchis de Goda Tabela ( on a ré appris à jouer au président et à la sardine !…), Guillaume et Camille à Hong Kong, les cyclomondistes (quel courage !!), Thomas et Stephanie qu’on aura revu à Buenos Aires, les pyle face au monde encore en route pour un an ( quelle chance !), les amoureux du monde ( les pains au chocolat ont gagné !), Line, les BN, Coline et Etienne, Annick et Robert les vendéens, la family food aventure, Arian et ses bons conseils, le couple de mexicains croisés à Hue puis revus à Singapour, les 8 pieds famille de Jonathan et Elodie (merci pour vos bons plans!!), Anne-Laure et sa troupe en allant et repartant de Bunaken, la rencontre exceptionnelle des bordelais Julien et Anne So et leurs charmantes filles Emma et Prune. Qu’est ce qu’on était bien ensemble en NZ, libres dans nos vans! On avait plus envie de vous quitter; les québécois d’et si on partait, Mario et Taupe à Maupiti (que de souvenirs ! ), les retraités de l’île grande, Ariane, Sébastien, Colin, Etienne et Marie, Hervé à Fakarava, la team du camping de tekopa village, Christelle et Carlito de Papeete ( quel accueil! Vous avez été incroyables !!), nos compagnons de route au salar d’Uyuni Thomas, Eva, Justine et Julien puis Irini, Franck et leur fils Romane en allant au lac titicaca , Tom et Audrey à Cusco …

Merci à notre famille et nos amis qui ont pu nous rejoindre sur un petit bout de route : mes parents au Myanmar; Anne, Alexis, Augustin, Noémie et Jules à Noël au Vietnam; Astrid et Justine en Argentine et pour finir pour nous remonter le moral avant le retour Marie, Rémi, Rita et Ulysse ! Vos visites nous ont tellement fait du bien cassant un peu notre huit clos familial! 

 

Merci à Adrian, Ale, José et Gerry d’avoir tenu le restaurant de Marco !! Tellement bien que jamais nous n’aurions imaginé cela possible. Et ça, c’est de l’or en barre d’avoir permis à Marco de se rendre compte qu’il n’était pas indispensable ! 

Merci mes collègues et amies du chiv qui dans l’adversité m’ont permis, sans culpabilité, de poursuivre ma quête en restant présentes mais discrètes, m’annonçant les bonnes et les mauvaises nouvelles tout en tenant le cap, me donnant envie de rentrer les retrouver. 

Merci Marco pour ta présence au quotidien depuis presque 20 ans ! Tu y as toujours cru, à tous nos projets, et parfois de façon tellement déraisonnable mais c’est ça qui fait ta force ! Toujours y croire et me pousser pour aller au bout de nos rêves ! Tu fus pendant un an : un époux, père, ami, fidèle compagnon de route mais tu fus bien plus que ça..  infirmier, chirurgien, mécano, chauffeur, cuisinier, pêcheur, porteur, professeur, galérien… 

Merci Anna et Emilio, vous êtes des enfants formidables. Quelle ténacité a des moments où les parents étaient proche du craquage. Nous puisions en vous la force de continuer. Vous n’avez jamais eu l’envie de rentrer. Vous étiez trop contents de ce chemin fait ensemble. Quel sera l’impact de ce voyage au plus profond de vous même?

Je ne sais pas à quel point ce voyage les aura profondément changé mais j’espère qu’il leur donnera la force d’affronter la vie qui les attend. Surtout croire en ce monde si beau ! Croire en l’homme et rester optimiste malgré tout ! 

Alors voici encore pêle-mêle des moments de notre quotidien pendant un an qui, pour de vrai, nous manquent quand même un peu. 

En un an, on est devenu des champions pour regarder dans tous les recoins et sous les lits en quittant un endroit. Cela ne nous a pas empêché de perdre pleins de trucs mais cela nous a aussi permis de retrouver des tas de choses que d’autres voyageurs avaient oublié. La perte la plus embêtante finalement fut le chargeur de batterie de l’appareil photo de Marco, probablement tombé dans une voiture de location.

Emilio en aura perdu des dents ! 6 en un an ! Il a rencontré sans les voir les petites souris du monde entier. 

On était les meilleurs pour faire rajeunir nos enfants selon le prix des entrées. Moins de 5 ans : gratuit ! « Emilio on dit que tu as 4 ans ! Tu as bien compris !! » Et ça passait toujours. Parfois c’était même les guichetiers comme à l’île de Pâques ( où l’entrée était hors de prix ) qui nous ont fait mentir sans qu’on le demande … 

Ce mantra tellement vrai écrit par une famille voyageuse : packed unpacked packed unpacked packed unpacked packed unpacked packed unpacked packed unpacked packed unpacked…  Aaaaaaah nos sacs à dos.. à vider, remplir ..tellement de fois… Jusqu’au dernier jour de ce TDM nous n’avons pas été capable d’être organisé dans l’ouverture des sacs. Au bout de 5 minutes c’était Hiroshima dans la chambre .. et ça ça ne nous manque pas. 

Le bonheur inimaginable en France de trouver un logement avec une machine à laver !! Tout y passait ! Même les chaussures et les petits sacs à dos ! Quand tu réalises ce que tu dis à tes enfants : “bon aujourd’hui tu t’habilles comme hier les chaussettes et la culotte aussi ça fait à peine un jour … » en gros tant que ça ne pue pas on peut les remettre .. et pourtant Marco arrivait à se doucher tous les jours et souvent même deux fois .. 

Les parcs ! Aaah les parcs … qu’est ce qu’on en a visité ! Mais pas des parcs d’attraction, plutôt le petit parc pour enfants du coin de la rue. Le moindre endroit merdique avec une balançoire suscitait chez nos enfants une joie sans nom. Alors on s’est souvent arrêté dans des parcs parfois minuscules ou alors dignes d’une épreuve de kho lanta. On se rappellera de tyroliennes presque dangereuses tellement elles les faisaient s’envoler mais aussi de toiles d’araignées géantes. 

L’odeur du parfum sur ma peau et sur celle de mon mari … cela je peux dire que ça m’a manqué. Sauf dans les zones duty free des aéroports où l’on faisait le plein de bonnes odeurs, tellement que c’était une petite joie collective ! 

Même si nous n’avons pas été de fantastiques professeurs je pense que les enfants se souviendront toute leur vie de cette année d’école. Oui, l’école pouvait se faire sur un hamac, le long d’un chemin de randonnée ou encore face à des paysages de dingue !! Dur dur d’être un écolier en voyage !! 

Être un peu seule (seuls) sans un enfant au dessus de notre épaule dès que j’écrivais un texto … ça ça m’a manqué !! Un peu d’intimité quoi !! 

Le choc écologique ! Que dire ? Se regarder soi même et prendre conscience du bilan carbone catastrophique de cette année à parcourir le monde. Alors, on ne pourra pas être donneur de leçon. Que le monde est beau ! Mais qu’il est sale aussi ! Le choc du plastique ! Ça, ça a été un électrochoc ! Quelle réaction avoir quand notre chauffeur de taxi balançait sa cannette de coca par la fenêtre ! Être moralisateur ? Quand eux même n’ont pas de moyen de recyclage et sont envahis par nos plastiques et nos marques polluantes ? Mes pauvres enfants dans quel état allons-nous vous laisser cette planète ? Alors, on a réfléchi en famille à des petites choses qui pourraient au quotidien nous aider au retour à moins gaspiller, à mieux consommer, à être moins polluant. Ça paraît pas grand chose face à l’enjeu pour la planète mais on se dit que c’est mieux que rien. 

Volcans, montagnes, forêts aux mille couleurs, lagons turquoises, lacs colorés, sources chaudes, rivières glacées, couchers de soleil, nuits étoilées …

Elephants, pingouins, tarsiers, tarentules, perroquets, raies Manta, singes en tout genre, baleines à bosse, guanacos, poissons clowns, chiens grillés, dragons de Komodo …

Gratte-ciels, temples incas, bouddha géant, moaïs, musées, stades de foot, ruines zapotèques, civilisation khmère, cité impériale …

Dal bat, bun cha, braï, nasi goren, momo, tenedor libre, empanadas, phô, grenades, mocos, prunes, salade de feuilles de thé …

Bus à rallonge, bateau qui manque de couler, chutes d’Emilio, staphylocoque familial, pollution, attente à la frontière bolivienne à zéro degré…

Rires, pleurs, cris, joie, fatigue, rencontres, émerveillement, effort…

Dur de résumer un an de voyage en un article. 

Nous avons aimé la liberté procurée par ce long voyage. Se laisser aller au fil des étapes en ayant le choix de ne pas tout faire. Choisir c’est renoncer ! Quand on a compris ça au bout de trois semaines intensives en Afrique du Sud alors enfin on a commencé à profiter. Avoir du vrai temps libre. Celui qui n’est géré par personne d’autre que soi, ni déterminé à l’avance, ni cadré par le besoin de cocher des cases. 

Nous, parisiens, nous avons aimé marcher, des heures et des heures, kilomètre après kilomètre. Cet effort qui précède le soulagement et la fierté. Cette joie d’obtenir que ce que l’on a attendu et puis l’émerveillement… Que ces moments étaient forts! Gravés à jamais !! 

MIRADOR 10

Est arrivé maintenant le temps des souvenirs mais on en a tellement qu’il va falloir réveiller régulièrement ceux qui s’endorment. Viendront les vidéos .. Marco s’était arrêté au Myanmar donc on a des heures et des heures de vidéos à monter. 

Après avoir vécu à quatre pendant un an il a fallu se séparer. J’appréhendais cette étape,  j’avais peur de ressentir un manque, un vide. Pour l’instant ça va, chacun a retrouvé plutôt avec plaisir son indépendance. 

Pour finir, pour essayer de répondre à la classique question : « alors si vous aviez un coup de coeur c’est quoi ?  » C’est une question trop difficile, il suffit de citer un endroit pour qu’un autre nous revienne en tête et prenne le dessus ! mais on a quand même essayé :

Nos tops 5 , 6 , 7 … :

Anna : le Fitz Roy en Argentine / Baptême de plongée à Rangiroa / Ascension de la dune Big Daddy en Namibie / Maupiti / Peuple Toraja en Sulawesi Indonésie / Lac Inle au Myanmar

Emilio : le Fitz Roy en Argentine / Ascension de la dune Big Daddy en Namibie / Sud lipez et salar d’Uyuni en Bolivie / Cusco au Pérou / lagon bleu de Fakarava en nageant avec les requins / Lac Inle au Myanmar

Pauline : Parc Chobe au Botswana / Tongariro Alpine Crossing en NZ / le Fitz Roy en Argentine / Plongée raies manta à Komodo / Maupiti et son lagon

Marco : Ascension de la dune Big Daddy en Namibie / Cusco au Pérou / ascension à 4700m au Langtang Népal / la plongée requin en Polynésie / la Guelaguetza à Oaxaca / le Fitz Roy en Argentine / la pêche en Polynésie

 

Voila, c’est fini!

Pour ceux qui ne sont pas fatigués d’entendre nos histoires, retrouvons-nous un jour quelque part !

 

 

 

 

 

5 commentaires

  1. Qu’on a adoré vous lire! Un peu de votre rêve pour nous préparer au nôtre…
    Merci d’avoir pris de votre temps pour nous faire partager tout ça!

    Cathy du Crapaud Voyageur

    J'aime

  2. Hello à vous 4 Merci Pauline pour ces beaux textes toujours agréables à lire. Merci pour toutes ces belles photos parfois si surprenantes et tellement colorées …tous ces paysages variés et si naturels On vous souhaite une bonne reprise dans vos différentes activités… Plein de bisous à vous Gérard Demongeot

    Envoyé de mon iPhone Gérard D

    >

    Aimé par 1 personne

  3. J’avoue que j’attendais un peu ce dernier article… Pas comme un clap de fin mais comme le bilan d’un moment important pour vous quatre, conscients que tout sera encore plus beau dans ce monde que vous connaissez mieux maintenant et que vous nous avez fait connaître. Ce fut un plaisir de vous suivre. Un grand merci.

    Aimé par 1 personne

  4. Dommage que cela soit le dernier article car c’était un vrai plaisir de lire le récit de vos belles aventures et regarder les photos! Grâce à vous finalement j’ai aussi fait un petit TDM. J’ai hâte Pauline que tu m’en dises plus de vive voix. Un an ça passe vite et il est absolument vrai qu’il faut aller au bout de ses rêves. À bientôt Janine

    Aimé par 1 personne

  5. Nous voulions vous remercier de nous avoir fait découvrir tous ces pays, d’avoir pris le temps de nous faire partager vos émotions, et de nous avoir donné l’envie de découvrir des coins insoupçonnés.
    C’était, pour nous, un véritable plaisir d’ouvrir, tous les jours, votre blog en espérant découvrir une nouvelle aventure. Depuis votre retour nous sommes un peu « en manque »!!
    Si vous passez par Nantes, n’hésitez pas à venir nous voir, nous serons ravis de continuer à entendre vos histoires.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s